Le samedi 3 mars

Envoyer Imprimer
Est-ce qu'on vous a dit que je rédige la Pause-Café tous les jours? 
Il peut arriver que vous soyez trop occupé pour en voir les Diaporamas, les anniversaires, les Éphémérides, les«montées de lait» ou tout simplement la Pensée du Jour.
Pas compliqué, on va voir les Archives et on choisit la ou les dates qui nous plaisent.  Peux pas être plus conciliant que ça

C'est vraiment agréable de voir des gens qu'on a bien connus faire preuve de grande maturité en briguant des suffrages provinciaux.  J'ai bourlingué pas mal ces trente dernières années et suis même venu à deux pas de tâter la scène fédérale, fin des années '70 et municipale un peu plus récemment. C'est dire que j'ai eu l'occasion de mûrement réfléchir à des lendemains qui chantent peut-être un peu moins.  Même et peut-être surtout si tu es élu. Facile de critiquer députés, ministres, conseillers ou même des formations complètes. Es-tu prêt à mettre le pied dans l'étrier.  J'avoue que des personnalités comme Jocelyne Lavoie, membre fondatrice de Québec Solidaire m'impressionnent.  Je connais Jocelyne depuis plusieurs années.  Une chic fille au franc parler qui gagne très honorablement sa croute comme professeur de Cégep et qui a siégé sur plusieurs conseils de gestion, comme vraie bénévole.  Elle a énoncé des principes, y croit et s'en vient les défendre sur le parvis public du comté de Bertrand. Une vraie fille d'action. 
Que dire également de mon vieux chum Christian Raymond qui plonge, à ses frais dans l'équipe de Mario Dumont.  Et surtout dans une circonscription où la candidate sortante Lucie Papineau part avec une immense longueur que Richard Bélisle (je ne sais pas si c'est encore mon ami) va tenter d'amenuiser pour le Parti libéral.  Pas beaucoup de marge pour l'ADQ, convenons-en.
Et puis le souriant Daniel Desjardins qui prend la bannière de M. Charest contre son vieux complice Claude Cousineau dans Bertrand.  Daniel accomplit un boulot du tonnerre comme directeur général de la Chambre de Commerce de Ste-Agathe et à ce titre couvre pas mal de territoire dans les Hautes Laurentides.  
Trois ou quatre personnalités qui méritent un grand coup de chapeau.  Parce qu'ils sont nouveaux sur la scène provinciale et que je les connais bien.  Ce qui n'enlève pas de mérite aux quelques 35 ou 40 autres qui vont quémander nos votes le 26 mars dans les Laurentides.

Le hijab n'a pas sa place parce que...
Si on parlait hockey un peu ! Vous connaissez le règlement du casque protecteur?  Il y a quelques années, à l'époque de Guy Lafleur, la Ligue Nationale a imposé le casque protecteur aux nouveaux-venus. Les plus vieux avaient le choix.  Puis c'est devenu obligatoire pour tout le monde.  Si, dans le feu de l'action, un joueur perd son casque il peut continuer sa séquence sans casque.  Dans le hockey Junior Majeur, si le joueur perd son casque dans l'action, il doit retourner au banc des joueurs tout de suite.  Ce sont des règlements.
Dans le monde de la construction, il y a aussi un règlement imposant le casque protecteur sur les chantiers.  Pourtant les Sikh, dans le port de Montréal pouvaient porter le turban (un signe culturel sinon religieux), tout comme leurs congénères dans la Police Montée par exemple. On a parlé d'accommodements raisonnables.
Faites la preuve par 9 et pensez maintenant au hijab pour une joueuse de soccer où le règlement est très clair au Québec.  Comme les casques au hockey.
C'est-y un règlement ou un accommodement?  Vous avez la réponse.
 
Ce samedi 3 mars à
Lynda Sanscartier,
Me Daniel Désilets,
Mario Désormeaux
André Bernier,
 
 
Pour un samedi où on a tout le temps de pelleter, voici ce qu'on vous offre.
«Montrez» ce Macias aux tout-petits
Et pour les plus grands: question d'occuper la semaine de relâche.
  le mardi 25 février 1997
Un bureau de comté   pour Normand Plouffe
L'Association libérale du comté de Prévost souscrivait hier matin à un voeu exprimé par le candidat libéral aux prochaines partielles, M. Normand Plouffe.  Lors d'un déjeuner de presse tenu au Grand Café, on annonçait l'ouverture imminente d'un bureau régional où les gens pourraient obtenir ce qu'ils n'ont plus depuis la fermeture du bureau de M. Daniel Paillé en novembre dernier.  Comme maire, M. Plouffe est témoin régulièrement du désarroi de bien des citoyens.  ?Il faut les accueillir, les renseigner? de préciser M. Plouffe.  Au moment d'écrire ces lignes, le choix n'était pas encore arrêté entre deux sites dont un à Lafontaine et l'autre à Saint-Jérôme.
?Une première pour moi?
Par ailleurs, le président de l'Association régionale, M. Pierre Beaudry, se dit enchanté du ?départ de la campagne?.  « La réponse des gens d'affaires en particulier, nous stupéfie.  C'est la première fois que j'assiste à une telle réponse ». Comme exemple, M. Beaudry mentionne que trois noms de prestige sont mis de l'avant pour présider la campagne de financement..  C'est la même chose pour la prise en charge des comités?.

«La reconnaissance est la mémoire du coeur».
Hans Christian Andersen, écrivain danois (1805-1875)
Issu d'une famille pauvre, Andersen perd son père encore enfant et quitte sa famille dès 14 ans pour travailler. Il exerce plusieurs métiers, notamment dans le domaine artistique. Il reste désargenté, mais fait la connaissance du Directeur du Théâtre royal de Copenhague, qui financera plus tard ses études. Destinés en premier lieu aux enfants, les contes d'Andersen s'adressent en fait à un très large public, autant par leur poésie, par la morale qui s'en dégage que par leurs thèmes, universels...
Théâtre indoor
Le 3 mars 1585, 'Oedipe-Roi' de Sophocle est la première pièce jouée dans un théâtre couvert. Il s'agit du Theatro Olimpica de Vicence en Italie construit par l'architecte Andréa Palladio. Edifié sur le modèle de ceux de la Rome antique, il se singularise par l'adjonction d'un plafond plat. Détail amusant, il fait peindre un ciel sur ce plafond, comme un remords de dernière minute.
 
Long courrier
Inauguration du premier service aéropostal international entre Seattle aux USA et Victoria au Canada le 3 mars 1919. Un des passagers de ce vol effectué sur un appareil Boeing type C biplan, piloté par Edward Hubbard, n'est autre que le dessinateur d'avion William Edward Boeing. Un service régulier démarre en octobre de l'année 1920.
 
 Grand Blanc
Le Français Jean-Louis Etienne et ses cinq compagnons réalisent la première traversée du sixième continent, l'Antarctique, sans moyen motorisé en 1990. L'un des buts avoués de cette expédition est d'attirer l'attention de l'opinion et des pouvoirs publics sur les dangers qu'il y aurait à exploiter les richesses de ce continent vierge. La pollution et l'échauffement planétaire que cela pourrait engendrer auraient des conséquences sans doute incalculables. Combien de temps la virginité "acceptée" du pôle Sud résistera-t-elle à la cupidité ?
 
Iconoclastes
Les talibans, intégristes musulmans maîtres de l'Afghanistan, procèdent au dynamitage des statues des deux plus grands bouddhas debout du monde le 3 mars 2001. Hauts de 38 et 55 mètres, ils ont été sculptés dans la paroi rocheuse de la vallée de Bamyan, il y a 1.500 ou 1.600 ans par des moines bouddhistes. Ces trésors de l'humanité sont jugés idolâtres et contraires à l'Islam. Le préjudice est irréparable.