Le mercredi 2 mai

Envoyer Imprimer

           

Un jour, un jour peut-être...
    On n'a pas voulu trop vous achaler avec ça, mais depuis le lancement de LA15NORD.COM on a éprouvé toutes sortes de difficultés techniques totalement inadmissibles pour des pros comme les gens de MédiaMire.  Ils se demandaient qui pouvait m'en vouloir à ce point-là et pourquoi.  Une des difficultés les plus contraignantes était la non-reconnaissance de nos liens par le moteur de recherches GOOGLE. 
    Pendant mon absence, ils ont trouvé le coupable, le p'tit comique, avec preuves écrites à l'appui de ses manigances et de ses démarches. Déjà par nos récents succès avec GOOGLE, il sait que MédiaMire a contré son « niaisage ».  Par le présent texte, il sait maintenant qu'on le connaît (il nous lit tous les jours pour savoir?).  On verra ce que MédiaMire fera avec ça et on vous tient au courant disons quand on atteindra, pour vrai, les 50 000 visites par mois.
Me Stéphane Sansfaçon, du secteur de droit municipal et de l'environnement de l'étude d'avocats Prévost Fortin d'Aoust, agissait comme formateur auprès d'élus et d'officiers municipaux de la région des Laurentides, le mardi 17 avril à Sainte-Adèle. Il récidive ce jeudi 3 mai à Mont-Laurier.
Cette formation, présentée sous l'égide de la Fédération québécoise des municipalités (FQM), porte sur les droits acquis et les règlements à caractère discrétionnaire en matière d'aménagement et d'urbanisme.
Les Noirs se sont adaptés eux !
Au cours de mon récent périple outre 45e, j'ai remarqué comme jamais auparavant une très importante présence de gens de couleur dans le secteur Est et en particulier au sud de New-York. J'en ai parlé à une ou deux reprises mais je souhaite revenir sur la morale à tirer de cette situation.  Les Noirs américains n'ont pas eu la vie facile ces deux dernier siècles.  On a tous entendu parler de l'esclavage.  Les romans tels La Case de l'Oncle Tom et Racine ont jadis titillé notre sens de l'équité.  On trouvait ça effrayant dans nos petites têtes d'ado de l'époque.
Aujourd'hui il est facile de constater que les Noirs ont pris leur place.  Non la place des autres Américains.  Ils n'ont pas imposé leur mode de vie.  Ils ont pris celui du pays d'accueil.  Accueil forcé pour leurs ancêtres mais devenu terre de résidence fort appréciée dans bien des cas. Bien sûr qu'ils nous ont prêté leur remarquable sens du rythme avec le Jazz et la douceur de la musique Soul mais ils se sont adapté au reste : grosses voitures, emplois de responsabilité, voisinage de prestige.
On me dira qu'il y a dans ces groupes des pégreleux, des marginaux. Comme chez nos amis Musulmans il y a des intégristes, des extrémistes.  Serait-on plus moutons, plus niaiseux pour dire vrai que nos voisins de l'Oncle Sam pour embarquer dans toutes les provocations?
J'ai bien aimé, personnellement la réaction de la Fédération de TaeKwondo, je crois qui a tout simplement appliqué ses règlements en disant «NON».  C'est quoi le rapport? Ah bon !
 
Ce mercredi 2 mai à
Andrée Deschambault,
Mario Ethier,
Guy Vaillancourt
 
Comme c'est mercredi, voici   Dominique avec Soeur Sourire
et aussi un code secret très simple mais fort répandu, paraît-il
 Le lundi 15 avril 1996
Avis de motion donné concernant l'échangeur Brière.
Lors de la dernière assemblée spéciale du Conseil municipal de Saint-Jérôme mardi dernier, on a donné un avis de motion à l'effet qu'on présentera un important règlement à l'assemblée régulière de ce soir. On y décrétera alors l'acquisition de gré à gré ou par voie d'expropriation des terrains nécessaires à la construction de l'échangeur Brière, de la voie de desserte ainsi que le paiement des honoraires professionnels et un emprunt approprié.
    C'est l'histoire d'une femme qui à la suite d'un cancer a du se faire enlever un sein.
Elle déprimait beaucoup, dépression, pleurs, révolte, etc...
Un jour elle apercoit dans la rue un jeune homme dans la  trentaine.
Il était sur le trottoir et il n'avait pas de bras, mais avait un walkman sur les oreilles et il dansait continuellement.Il se faisait aller de gauche à droite et se déhanchait.
Elle s'est dit que si lui, sans bras pouvait danser comme cela, il devait avoir une bonne philosophiede vie. Elle décide donc de lui demander son truc afin qu'elle aussi puisse l'appliquer et  reprendre goût à la vie.
Elle s'approche de lui et lui demande :
'' Monsieur, je viens de me faire enlever un sein à la suite d'un cancer et j'ai le moral très bas. Je vous vois danser dans tous les sens malgré le fait que vous n'avez pas de bras. Pouvez vous me dire comment vous faites?''
Le gars lui répond :
'« Je ne danse pas madame, l'anus me pique ».
Il te restera toujours tes rêves
pour réinventer le monde que l'on t'a confisqué.   
Yasmina Khadra, écrivain algérien né à Kenadsa le 10 janvier 1955.
Pendant des années, Yasmina Khadra a publié des livres qui ont connu un succès mondial ; derrière ce pseudonyme, se cache un officier supérieur de l'armée algérienne, Mohammed Moulessehoul, qui décide un jour de prendre sa retraite et de se consacrer entièrement à l'écriture. Après trente-six ans de sa vie passée dans les rangs de l'armée algérienne, il la quitte en août 2000, s'envole vers le Mexique avec sa femme et ses trois enfants en septembre, et arrive en France en janvier 2001. C'est à cette date qu'il publie 'L'Ecrivain' et qu'il révèle son identité à la presse et au public.
L'éveil de nations
Le 2 mai 1808, le peuple de Madrid, armé comme il peut, s'attaque aux soldats napoléoniens, occupants indésirables à la "nation espagnole." La France voit se retourner contre ellle ce qui a fait sa force : le sentiment national. Cet éveil, qui parcourt l'Europe, sanctionne aussi la non-application aux pays conquis du programme de liberté et d'égalité prôné par les idéaux de la Révolution française. C'est le massacre. Le 3 mai, la répression française est terrible. Les 'Dos de Mayo' et 'Tres de Mayo' du peintre espagnol Goya immortalisent ces journées sanglantes.
--------------------------------------------------------------------------------------------------
 
Jeux des chaises musicales
Lorsque les troupes fascistes de l'Italien Benito Mussolini pénètrent en Ethiopie le 2 mai 1936, le roi Haïlé Sélassié est chassé du pouvoir. Il tente de résister à l'opposant mais doit quitter Addis-Abeba, la capitale. Il parvient à se réfugier à Djibouti, en zone française. Le territoire conquis, Victor-Emmanuel III, le roi d'Italie, est alors proclamé empereur d'Ethiopie. Après quelques années d'exil au Royaume-Uni, Haïlé Sélassié retourne dans son pays et récupère triomphalement le pouvoir en 1941. Le sort s'acharne : il est renversé par un groupe d'officiers dans les années 1970.
--------------------------------------------------------------------------------------------------
C'est la fin
Après presque six ans de guerre, de nombreux combats et le suicide des principaux dirigeants du gouvernement et de l'armée, notamment celui d'Hitler, le général Wielding remet à l'armée soviétique l'ordre de capitulation sans condition de la garnison de Berlin le 2 mai 1945. C'est la fin ! Les pertes sont considérables dans le camp allemand : il ne reste que 70.000 survivants sur les 400.000 Jeunesses hitlériennes.
--------------------------------------------------------------------------------------------------
Réaction
Une compagnie d'aviation britannique effectue le 2 mai 1952 le premier vol régulier de transport de passagers sur avion à réaction, un Comet 1 De Havilland. Ce quadrimoteur emporte trente-six pionniers, de Londres à Johannesburg. Il serait intéressant de connaître leurs réactions.