Le lundi 2 juillet

Envoyer Imprimer
« Amenez-en des bons fruits, des bons légumes » surtout quand ils sont frais, qu'ils sont de la région et qu'ils sont servis par de belles femmes aux sourires grands comme ça.  C'est le résultat d'une visite au Marché Saint-Jérôme alors que Claudine Blais, ci-devant de Blainville et jérômienne par voie d'adoption, comme conjointe du propriétaire du stand, Marcel Bélanger, et Isabelle Richer nous accueillent de cette façon.  Faut dire que Isabelle, chauffeure d'autobus scolaires de son métier (chez Alarie de Ste-Sophie) est la grande fille de feu Raymond Richer et donc s?ur de Ti-Beu et Pinotte, et aussi la nièce de Maurice, Yves et Robert (Paco).  En somme jadis Richer les Vidanges.
Ce lundi 2 juillet à 
Normand Piché, la «main» de Laval-sur-le-Lac,
André «Wax» Cyr le contracteur par excellence en peinture au nord de Montréal (et Montréal aussi?) (1955)
Benoît Bureau,
Gilles Gilbert l'ex ancre de souche de la Taverne du Baril comme «waiter-fondateur»,  .................
Michel Mike Tremblay,
Pierre Bordeleau (fils de Gaétan et Pauline) (1950) qui tient la «Patate» au Km 0 du Parc linéaire
L'ART DU DÉFOULEMENT 
(À ne pas mettre devant les yeux d'un enfant)
 
Pour tous ceux et celles qui, occasionnellement, vivent une très mauvaise journée et auraient juste besoin de se défouler sur quelqu'un... quelqu'un que vous ne connaissez pas...!
 J'étais assis à mon bureau lorsque je me suis rappelé que j'avais oublié de retourner un appel. J'ai retrouvé le numéro et j'ai appelé. Un homme répond: " Allô? ". Je dis poliment : " Puis-je parler à Carole Cantin, s'il vous plaît? ". L'homme me raccroche immédiatement au nez en sacrant. Je ne pouvais croire qu'on pouvait être aussi bête. Je vérifie le numéro. J'avais inversé les deux derniers chiffres...
 Après avoir parlé à Carole, je décide de rappeler au " mauvais " numéro. Quand le même homme répond, je lui crie : " T'es juste pas d'allure, un effronté! " et je raccroche.
J'ai noté le numéro, avec le mot " sale type " à côté. Je l'ai laissé près de mon téléphone au bureau. Ensuite, à toutes les deux ou trois semaines, quand j'avais vraiment une mauvaise journée, je rappelais mon bonhomme en lui criant : " T'es juste sale type! ". Ça me faisait vraiment du bien.
 Quand la possibilité d'afficher les numéros appelants est arrivée, j'ai pensé que ça pourrait mettre un terme aux appels thérapeutiques à mon « trou de cul ». J'ai donc composé son numéro et dit : " Bonjour, mon nom est Guy Tremblay, de Bell Canada. J'appelle pour savoir si vous connaissez notre service d'afficheur? ". Il a crié : " NON! " et il a raccroché en  sacrant.
Je l'ai rapidement rappelé pour lui dire : " C'est parce que t'es juste sale type! ".
 Quelques semaines plus tard, je me rends au centre d'achat. Après plusieurs minutes de recherche, je trouve enfin une place de stationnement libre.
Comme je m'apprête à m'y engager, un homme, dans une BMW noire, me coupe le chemin et prend la place. Je klaxonne et lui dit que j'avais attendu pour cette place. Il me répond par un " finger " et se dirige vers les magasins.
J'étais furieux et je me préparais à chercher une autre place quand j'ai remarqué une annonce " À VENDRE " dans la vitre arrière de la BMW. J'ai noté le numéro...
 Une couple de jours plus tard, juste après avoir appelé mon premier sale type (j'ai mis son numéro en composition rapide et je fais toujours le *67 avant afin que mon numéro ne s'affiche pas), j'ai pensé que ce serait une bonne chose d'appeler le sale type de la BMW aussi. J'ai composé son numéro et quelqu'un a répondu : " Allo? ".
J'ai dit : " Êtes-vous le monsieur qui a une BMW noire à vendre? ". "
Oui, c'est exact. " Je demande alors : " Voulez-vous me donner l'adresse où je pourrais la voir? ". " Oui. Je demeure au 1802 de la 34e rue Ouest. La maison est en brique rouge et la voiture est toujours stationnée juste devant. "
J'ose : " Quel est votre nom? ". " Mon nom est Marcel Carrier." Je poursuis : " Quel est le meilleur moment de la journée pour vous rencontrer, M. Carrier? ". " Je suis à la maison à tous les soirs après 17h. "
J'ajoute: " Écoute Marcel, puis-je te dire quelque chose? ". "Oui? " Le coup de grâce : « Marcel, t'es juste un sale type » Je raccroche et ajoute son numéro à ma liste de composition rapide.
 Maintenant, quand ça va mal, j'ai deux sales types à appeler. Mais, après les avoir appelés à tour de rôle pendant quelques mois, j'éprouvais moins de soulagement qu'à l'habitude. Au terme d'une journée particulièrement éprouvante, il m'est venu une idée...
 Il est juste passé 17h et j'appelle mon sale type #1." Allo?"
" T'es juste un emmerdeur! ", mais cette fois-ci, je ne raccroche pas. "
Es-tu toujours là? ", me demande-t-il. " Oui. " Il me crie alors : "Arrête de m'appeler, sinon... ". Je le coupe : " Étouffe-toi, sale type. " Il rageait : " T'es qui toé? ". Je réponds : " Mon nom est Marcel Carrier. "
"Ah ouin? Pis tu restes où? ". J'en bavais : " Cher sale type, je demeure sur la 34e rue Ouest, au 1802. J'ai une superbe maison en brique rouge et une BMW noire qui te ferait suer. " " J'arrive tout de suite Marcel pis m'a te faire avaler tes dents! ". Je souriais : " Tu me fais vraiment pas peur, espèce de faux jeton. Amène-toi! "
 
J'ai aussitôt appelé mon sale type #2." Allo? "
" Salut, sale type. ", et j'attends. Il se met à crier : " Si jamais je te pogne... ". " Tu vas faire quoi, monsieur «pas d'allure»? " " Je te pète la gueule... ". " Bien. C'est ton jour de chance, sans coeur. J'arrive. " 
J'ai raccroché et immédiatement appelé la police en disant que  j'habitais au 1802 de la 34e rue Ouest et que, n'en pouvant plus, j'allais tuer mon homosexuel d'amant. Ensuite, j'ai appelé TQS en les informant qu'une bagarre entre chefs de gang de motards se déroulait sur la 34e rue Ouest.
 J'ai sauté dans ma voiture et me suis rendu près de l'endroit.
Là, j'ai vu deux sales types en train de se battre à mort devant six voitures de patrouille, un hélicoptère de la police ainsi que l'équipe des nouvelles nationales de fin de soirée.
 MAINTENANT, je file beaucoup mieux.
 Le vendredi 27 juin 1997
La piste du P'tit train du nord aux couleurs de la Route verte
    Hier à Saint-Jérôme, Vélo Québec, de concert avec la coalition du Parc linéaire du P'tit train du nord, entreprenait le balisage des 200 kilomètres de la voie cyclable laurentienne entre Saint-Jérôme et Mont-Laurier.  Un événement de grande importance puisqu'il marque le début de la première phase de balisage de la Route verte, un itinéraire qui, à terme, vers 2005, permettra aux amateurs de vélo de circuler sur plus de 3000 kilomètres de voies cyclables québécoises.  Déjà on touche plus de 200 municipalités à travers le Québec.
Une étude récente de la Chaire de tourisme de l'UQAM révèle qu'une fois la Route Verte complétée, ses utilisateurs y dépenseront 40 M$ de dollars annuellement.  La prochaine étape pour la "Route verte des Laurentides" consistera à raccorder les régions de Laval et de l'Abitibi au tronçon déjà existant, soit le Parc linéaire qui fait maintenant partie de la route no 2.
« Les hommes déprécient ce qu'ils ne peuvent comprendre ».
Goethe, écrivain et savant allemand (philosophie) (28 août 1749 - 22 mars 1832)
    Il lit à trois ans et connaît le latin et le grec à sept ans. Sa vie est ponctuée de rencontres féminines qui furent souvent à l'origine de créations poétiques. Il se passionne pour la musique et fait la connaissance de Mozart et Beethoven. Maîtrisant tous les genres : poésie, théâtre, roman... son oeuvre immense a placé l'Allemagne, pendant plus d'un demi-siècle, au premier plan littéraire. Ses deux chefs-d'?uvre universels, 'Faust' et 'Les Souffrances du jeune Werther' ont influencé toute l'Europe 
Naissance d'un tableau
Sur la route du Sénégal, un des fleurons de la Marine française, 'La Méduse', s'échoue sur le banc d'Arguin le 2 juillet 1816 avec à son bord 395 personnes. Pour suppléer aux canots de sauvetage, l'équipage se réfugie sur un radeau de fortune mais les amarres sont coupées. Le radeau part alors à la dérive avec 150 hommes et une femme et pour toute nourriture 75 livres de biscuits. 12 jours plus tard l'embarcation sera découverte. 15 ont survécu, les autres ont été jetés à la mer ou même mangés par les autres occupants. L'événement inspirera le peintre Théodore Géricault qui l'immortalisera en 1819 sur un tableau grandiose appelé 'Le Radeau de la Méduse'.
---------------------------------
Jeux olympiques
Les deuxièmes Jeux olympiques eurent lieu à Paris du 14 mai au 28 octobre 1900. Le manque de soutien de la part des autorités rendit leur organisation difficile. Sur le plan des résultats, la suprématie américaine fut indéniable. Ils remportèrent une majorité des titres.
---------------------------------
Un ballon plus léger que l'air
Vol du premier dirigeable Zeppelin mis au point par le comte du même nom le 2 juillet 1900, au-dessus du lac Constance. Doté d'une armature rigide, ce n'est plus un simple ballon ballotté par le vent comme la montgolfière, mais un engin dont on peut diriger la course, d'où son appellation de "dirigeable". Ceux-ci, plus légers que l'air, ont dès lors le vent en poupe !
---------------------------------
Mouvementé
C'est le départ du second Tour de France cycliste le 2 juillet 1904. Le tracé comprend 6 étapes et 2.428 kilomètres doivent être parcourus par les 88 participants. Contrairement à la première édition en 1903 qui fut un relatif succès, le second Tour va être une catastrophe : des coureurs trichent en semant des clous, en empruntant des raccourcis et même en prenant le train. Malgré ces débordements, Henri Cornet, âgé de 19 ans, remporte la victoire. Cette édition a failli compromettre à jamais le Tour de France.