Maison des naissances: les gens de Blainville s'inquiètent

Envoyer Imprimer
Le CSSS de St-Jérôme fait le point
Concernant le débat suscité lors des dernières séances du conseil municipal de Blainville sur le projet de maison des naissances, le CSSS de Saint-Jérôme désire rassurer la population sur l'implantation des services de sages-femmes.
 
    Le 19 décembre 2006, le député Pierre Descôteaux annonçait en conférence de presse au nom du ministre de la Santé et des Services sociaux, Monsieur Philippe Couillard, le budget récurrent de 400 000 $. En plus du budget annuel accordé par le ministre de la Santé et des Services sociaux, l?Agence de la santé et des services sociaux des Laurentides apporte une contribution de 475 000 $ pour un budget annuel récurrent de 875 000 $ pour des services de sages-femmes dans les Laurentides. Ce budget de développement régional prévoit les coûts de la location d?espace pour une maison des naissances inhérents au déploiement des services.
Le député Pierre Descoteaux accompagnés de ses collègues de l'époque à  l'Assemblée nationale Richard Legendre, Denise Beaudoin, Lucie Papineau et Hélène Robert  présentait  en décembre 2006, les maquettes de la Maison des Naissances de Blainville.
 
    En 2006-2007, des étapes importantes ont été franchies afin d?accélérer la mise en place des services de sages-femmes :
    ? Mars 2006, accord favorable du conseil d?administration du CSSS de Saint-Jérôme à former un comité chargé de présenter une recommandation quant au choix de l?emplacement de la future maison des naissances.
   ? Août 2006, appel d?offres public pour la location d?espaces pour la maison des naissances.
   ? Novembre 2006, adoption, par le conseil d?administration du CSSS de Saint-Jérôme, d?une résolution autorisant le directeur général à signer un bail de 10 ans, avec option d?achat, avec la municipalité de Blainville, pour la construction d?une maison des naissances dont le coût du loyer annuel sera de 97 538 $, et ce, suite à l?annonce du financement par le ministère de la Santé et des Services sociaux.
   ? Février 2007, adoption, par le conseil d?administration du CSSS de Saint-Jérôme, d?une résolution autorisant le directeur général à conclure et signer avec cinq sages-femmes un contrat de service d?une durée de trois ans, et ce, tel que prévu à la Loi sur les services de santé et les services sociaux. L?embauche de l?équipe de sages-femmes s?est fait sur des critères de qualifications et de compétences par le comité de sélection.
 
    Rappelons qu?en 2003, la Régie régionale de la santé et des services sociaux des Laurentides avait financé une chargée de projet, Madame Lucie Hamelin, pour permettre à l?établissement de finaliser l?organisation de la pratique sage-femme ainsi que les ententes nécessaires avec les différents partenaires au déploiement des services. Elle poursuit d?ailleurs ses responsabilités afin de consolider les services de sages-femmes pour l?ensemble de la population des Laurentides en collaboration avec les différentes instances concernées par le projet.
 
    L?ouverture de la maison des naissances est un moment fort attendu par les femmes et les familles, les groupes communautaires et les municipalités qui se sont impliqués pour rendre ce projet possible.