Mario Laframboise parle du Sommet de Montebello

Envoyer Imprimer
« Les manifestations sont légitimes,
mais elles doivent se dérouler dans le calme »
? Mario Laframboise
Tout en réaffirmant le caractère inacceptable du secret qui entoure les discussions qui doivent avoir lieu à Montebello entre le Canada, les États-Unis et le Mexique, relativement au Partenariat nord-américain pour la sécurité et la prospérité, le député d'Argenteuil?Papineau?Mirabel, Mario Laframboise, a appelé les manifestants au calme et à l'ordre.
 
    « Il est clair que les manifestations entourant le sommet qui réunit Stephen Harper, Georges W. Bush et Felipe Calderón à Montebello sont légitimes. D?autant plus légitimes que le gouvernement conservateur cache à la population ce qu?il va tramer lors de ces discussions sur la sécurité et la prospérité. Cependant, il importe de manifester dans un esprit démocratique, dans le calme, sans enfreindre la loi », a déclaré Mario Laframboise, député de la circonscription où se déroule actuellement ce sommet.
 
    Pour le porte-parole du Bloc Québécois, le gouvernement de Stephen Harper a fait fausse route en refusant d?informer les parlementaires des positions qu?il défendra aux différentes tables de discussion du Partenariat nord-américain pour la sécurité et la prospérité. « Ce Partenariat touche à des dossiers qui ont un impact sur la vie des gens. Les sujets d?inquiétude vont de la sécurité alimentaire à l?augmentation des gaz à effet de serre », a précisé Mario Laframboise.
 
    Nous avons appris, en mai dernier, que le Canada devra abaisser ses normes concernant la limite permise de résidus de pesticides sur les fruits et légumes pour satisfaire les États-Unis. Par ailleurs, nous savons également que l?un des groupes de travail du Partenariat propose de multiplier par cinq la production des sables bitumineux de l?Alberta, une initiative qui laisse présager un accroissement majeur des gaz à effet de serre.
 
    « Ces questions sont préoccupantes et il faut relayer l?information vers la population. En attirant l?attention des médias, les manifestants y contribuent à leur manière. Cependant, ils ne doivent être la source d?aucun débordement pour atteindre leur objectif », a conclu Mario Laframboise.