M Laframboise Supplément de revenu garanti

Envoyer Imprimer

 Les conservateurs devraient refrner leur arrogance

 et agir pour rendre justice l'endroit des ans 

? Mario Laframboise

 

  Les conservateurs ont dmontr leur absence totale de considration l'gard de la population qu'ils doivent servir alors qu'ils ont carrment envoy patre les manifestants qui rclamaient, il y a quelques jours Rivire-du-Loup, le remboursement intgral des montants dont les ans ont t privs en raison de la mauvaise gestion du programme de Supplment de revenu garanti (SRG),
a dclar le dput d'Argenteuil-Papineau-Mirabel, Mario Laframboise.
 

Le dput du Bloc Qubcois juge inacceptable l?attitude du premier ministre qui a compltement esquiv le groupe des manifestants venus le rencontrer. Pis encore, il a dlgu l?un de ses valets, son nouveau dput de Roberval?Lac-Saint-Jean, Denis Lebel, qui n?y a pas t par quatre chemins pour livrer le message qui suit :  Si vous voulez que le problme se rgle, rappelez-vous pour qui voter la prochaine fois. 

 

 Si l?on suit la logique d?une telle rplique tout fait inacceptable, on pourrait en conclure que les citoyens de Roberval?Lac-Saint-Jean qui ont lu Denis Lebel n?ont pas vot du bon bord, puisque son gouvernement n?a toujours rien fait pour aider les travailleurs forestiers de sa rgion, pas plus qu?il n?a agi pour les ans , a lanc Mario Laframboise.

 

Le porte-parole du Bloc Qubcois rappelle que le remboursement rtroactif de toutes les sommes qui sont dues dans l?affaire du Supplment de revenu garanti constitue une promesse du gouvernement conservateur et qu?il n?est jamais trop tard pour revenir de meilleurs sentiments en autant qu?on ait l?humilit ncessaire pour reconnatre ses erreurs.

 

 Dans l?histoire du programme Placement carrire-t, les conservateurs n?ont pas reconnu leurs erreurs par les paroles, mais ils se sont quand mme rendus aux demandes du Bloc Qubcois et des intervenants directement concerns en rtablissant les termes de l?ancien programme. Les conservateurs n?ont qu? agir de la mme faon dans le cas du SRG , a repris Mario Laframboise.

 

 Au lieu de rpondre aux ans qu?ils n?ont pas vot du bon bord, comme son courageux dput de Roberval?Lac-Saint-Jean a lanc aux manifestants qui rclamaient que justice soit rendue dans le cas du SRG, les conservateurs devraient utiliser leurs nergies pour remplir leurs promesses. Ils doivent accorder aux personnes ges la pleine rtroactivit et l?indexation au seuil du revenu minimal, qui permettront enfin aux ans dans le besoin d?avoir accs un revenu dcent et d?obtenir l?argent qui leur est d. Il n?est pas trop tard, mais cette attente, pour toutes ces personnes ges qui se trouvent en situation prcaire, doit prendre fin , a conclu Mario Laframboise.