Message de Mgr Gilles Cazabon

Envoyer Imprimer
« Le cadeau d'une amitié »
 
En pensant à la fête de Noël, il me revient à la mémoire cette belle réflexion du Pape Benoît XVI lors de son voyage apostolique en Autriche en septembre dernier: « Le christianisme est le cadeau d'une amitié »
 
Ce « cadeau d'une amitié » s'est manifesté dans la naissance de Jésus : « Et le Verbe s'est fait chair, il a habité parmi nous, et nous avons vu sa gloire » (Jn 1, 14-15).  Dieu s'est fait enfant et petit parmi nous.  Il est venu dans la faiblesse de son amour pour solliciter notre amour en nous apprenant à devenir enfants devant Dieu.
 
Comment ne pas penser ici à tous les enfants du monde, ceux d'ici et ceux du lointain.  À travers eux, Dieu continue à venir à notre rencontre.  Il nous invite à lui faire confiance et à marcher devant lui dans l'amour et la vérité. 
 
Comment ne pas penser à l?étranger, réfugié ou immigrant, qui rend notre société plus pluraliste au plan culturel et religieux.  À travers ces personnes qui arrivent d?ailleurs, Dieu continue à venir à notre rencontre.  Il nous invite à reconnaître leur apport positif et à favoriser leur insertion dans notre milieu.  Notre culture québécoise ancrée dans la tradition chrétienne nous pousse à être une société hôte ouverte au dialogue avec les nouveaux arrivants pour construire un meilleur vivre ensemble.
 
La fête de Noël envisagée comme le « cadeau d?une amitié » en la naissance de Jésus nous fait puiser à la source authentique du christianisme.  Elle est une invitation à faire fructifier le patrimoine de foi et de valeurs évangéliques que nous avons reçu. 
 
À l?approche de Noël, j?entends un fort appel à redécouvrir la foi chrétienne comme une aventure d?amitié toujours neuve, toujours à nourrir, toujours à reprendre dans la joie et la confiance.  C?est mon souhait pour vous et aussi pour moi. 
 
  Gilles Cazabon, o.m.i.        
évêque de Saint-Jérôme          Noël 2007