Mirabel Augmentation des taxes

Envoyer Imprimer
 
 
UN BUDGET DE 54 600 000 $
ET UNE AUGMENTATION MOYENNE
DU COMPTE DE TAXES
À MIRABEL
 
Le conseil municipal de la ville de Mirabel adoptait, lundi soir, les prévisions budgétaires pour l'année 2008 qui totalisent des dépenses de 54 600 000 $, soit une hausse de 9,4 %, par rapport à l'an dernier.
 
Principales caractéristiques
Au chapitre des principales caractéristiques notons un réajustement des différents taux de taxation rendu nécessaire suite au dépôt du nouveau rôle triennal d?évaluation qui affiche une hausse appréciable de l?évaluation de l?ensemble des propriétés.
 
C?est ainsi qu?une hausse moyenne du taux de taxation d?environ 4,5 % est prévue pour le secteur résidentiel. Les immeubles non résidentiels et industriels subiront pour leur part des hausses de 3,4 % et de 2,3 % respectivement. Concrètement, la taxe sur les immeubles résidentiels est fixée à 0,66 $ du 100 $ d?évaluation ; la taxe sur les immeubles résidentiels de six logements et plus se chiffre à 0,704 $ ; la taxe sur les immeubles non résidentiels est de 1,90 $ du 100 $ d?évaluation ; la taxe sur les immeubles industriels s?élève à 2,254 $ ; la taxe sur les immeubles agricoles est établie à 0,66 $ du 100 $ d?évaluation.  Soulignons que le nouveau budget a pour effet de réduire de quelque 200 000 $ le compte de taxes des contribuables du monde agricole.
 
En clair, la hausse des valeurs des propriétés conjuguée au réajustement des différents taux de taxation se traduira pour 50 % des propriétaires du secteur résidentiel par une légère baisse de leurs taxes et une légère hausse équivalant à quelque 50 $ par année, pour l?autre tranche des propriétés résidentielles.  Ajoutons à cela la somme de 30 $ couvrant l?achat de bacs noirs destinés à l?enlèvement mécanisé des déchets domestiques.
 
Toujours au chapitre des principales caractéristiques, notons une amélioration au programme de la collecte sélective des matières recyclables qui passe d?une collecte par mois à une collecte aux deux semaines, en 2008 ; une hausse des contributions à la l?Agence métropolitaine de transport (AMT) et au Conseil intermunicipal de transport Laurentides (CITL); l?affectation de 1 050 000 $ du surplus accumulé aux revenus de 2008 ; la construction d?une passerelle enjambant la rivière Sainte-Marie, rue Daniel, secteur de Saint-Janvier ; l?aménagement d?un nouveau terrain de soccer sur gazon naturel ; l?acquisition d?un bâtiment pour la future maison de jeunes du secteur de Saint-Benoît.

« Avec le budget 2008, les contribuables mirabellois continueront de compter encore en 2008 parmi les moins taxés du Québec puisque l?effort fiscal qu?on leur demande de consentir au niveau municipal figure parmi les plus bas des municipalités comparables de toute la région et de toute la province », d?indiquer le maire de Mirabel, M. Hubert Meilleur. 
 
Points saillants
Au chapitre des dépenses, la Ville entend consacrer, au cours de 2008, un montant de 5 061 000 $ à l?administration générale, soit une hausse de 436 000 $ comparativement à l?an dernier.  Du côté de la sécurité publique, on consacrera 9 216 000 $, soit une hausse de 513 000 $, par rapport à l?année précédente, attribuable notamment à l?amélioration des conditions de travail des pompiers à temps partiel, à une plus grande présence de jour et à la réalisation d?un plan d?intervention pour les immeubles à risques élevés. Une augmentation est aussi notée du côté du budget alloué au transport, aux travaux publics et au génie où l?on consacrera 8 890 000 $, en 2008, soit une hausse 666 000 $, en regard de 2007, attribuable entre autres à l?ajout de plusieurs kilomètres de nouvelles rues et à la hausse de notre quote-part à l?Agence métropolitaine de transport (AMT) et au Conseil intermunicipal de transport des Laurentides (CITL) plus particulièrement pour l?utilisation accrue du transport en commun.
 
Le budget réservé à l?urbanisme, l?aménagement et le développement sera pour sa part de 1 281 000 $.  En matière de loisir et de culture, on consacrera 6 221 000 $, tandis qu?en environnement, on compte investir 8 812 000 $, au cours de la prochaine année, soit une hausse de 1 011 500 $ de ce budget affecté plus particulièrement à l?approvisionnement et au traitement de l?eau de même qu?au traitement des eaux usées du secteur de Saint-Canut ainsi qu?aux matières résiduelles et secondaires.
 
Programme triennal des dépenses en immobilisations
Du point de vue des dépenses effectuées dans le cadre du programme triennal des dépenses en immobilisations, on note, entre autres, pour 2008, la construction d?un nouveau garage municipal, secteur de Saint-Augustin ; le début des travaux d?un nouvel échangeur au kilomètre 28 de l?autoroute des Laurentides ; l?élargissement de la rue Charles, entre l?autoroute des Laurentides et la rue Brault ; la réfection du puits d?eau potable, rue Charles, secteur de Saint-Janvier ; la participation financière à la construction d?un gymnase double à la nouvelle école secondaire du secteur de Saint-Janvier ; le remplacement d?une autopompe au Service de la sécurité incendie.
C?est ainsi que quelque 40 726 000 $ seront consacrés, dès la prochaine année, dans le cadre de ce programme qui comprend une cinquantaine de projets échelonnés de 2008 à 2010, pour un investissement total de 101 406 000 $.
 
Par ailleurs, il convient de noter que la quote-part accordée par la Ville à l?Association des maisons de jeunes s?élève à 330 000 $ incluant la contribution pour un travailleur de rue. Ajoutons également que la Ville verse à la MRC de Mirabel une subvention de 202 000 $ pour soutenir les opérations du Centre local de développement (CLD) et accorde une aide additionnelle de 169 000 $ à ce dernier afin de lui permettre d?atteindre les objectifs du plan d?orientation stratégique et de poursuivre ainsi le développement économique de Mirabel. Une quote-part de 125 000 $ est également versée à la MRC dont 50 000 $ pour l?institution d?un fonds d?investissement visant à favoriser le développement et le maintien d?un lieu de résidence destiné aux personnes de 55 ans et plus.
En terminant, précisons que Mirabel compte environ 39 000 habitants et que sa dette à long terme est de 69 200 000 $, soit 2,18 % de la richesse foncière uniformisée qui se chiffre, elle, pour 2008, à 3 173 472 665 $. Ajoutons que le nombre d?employés municipaux est de 166 et que la Ville compte environ 145 pompiers à temps partie