Envoyer Imprimer

Vers un seul centre deréadaptation en déficience intellectuelle et en trouble envahissant du développement

Le 20 juin 2006, le conseil d?administration de l?Agence de la santé et des services sociaux des Laurentides adoptait une résolution donnant le coup d?envoi à d?importants travaux qui devraient se solder au 1er avril 2007 par un regroupement des activités spécialisées de réadaptation en déficience intellectuelle et en trouble envahissant du développement du CSSS d?Antoine-Labelle et du Centre du Florès.

Cette décision avait préalablement été approuvée par les conseils d?administration des deux établissements concernés et elle vise l?amélioration des services par la concentration de l?expertise tout en maintenant la décentralisation des activités. Le personnel actuellement affecté à la desserte des activités spécialisées au CSSS d?Antoine-Labelle sera maintenu mais il passera sous la responsabilité du Centre du Florès, ce qui diminuera l?impact sur la clientèle, les liens déjà créés avec les intervenants étant ainsi préservés.

 

Par ailleurs, toutes les parties se sont engagées à maintenir un niveau de services de réadaptation au moins équivalent à ce qui existe déjà dans les réseaux locaux couverts par le CSSS d?Antoine-Labelle. Cette opération sera également l?occasion de développer dans les deux centres de santé et de services sociaux des services de première ligne pour les personnes ayant une déficience plus légère et pour celles dont la condition ne requiert pas de services spécialisés de réadaptation.

Ce transfert d?activités permettra par ailleurs au CSSS d?Antoine-Labelle de se centrer sur ses missions de Centre de santé et de services sociaux et de services régionaux et suprarégionaux en santé mentale.

Afin de mettre en place toutes les conditions pour assurer le succès de cette opération, un comité stratégique suivra, à compter  de septembre, les travaux réalisés par différentes tables sectorielles. Ce comité stratégique sera formé de représentants de l?Agence, des directions générales et des conseils d?administration du CSSS d?Antoine-Labelle et du Centre du Florès. En bout de piste, la concentration de l?expertise en déficience intellectuelle et en trouble envahissant du développement fera en sorte que la clientèle sera gagnante.