David Whissell dresse son bilan

Envoyer Imprimer
LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC STIMULE NOTRE ÉCONOMIE

 

Le ministre du Travail et ministre responsable de la région des Laurentides, monsieur David Whissell, a dressé un bilan positif de la dernière session parlementaire. Pendant cette période, le gouvernement a mis au c?ur de ses actions le développement économique afin de créer davantage de richesse pour assurer une meilleure qualité de vie des Québécois.

 

À cet effet, plusieurs annonces de nature économique ont été concrétisées dans la région depuis le début de l'année 2008. Par exemple, la réduction d'impôts de 1 milliard de dollars pour l'ensemble des contribuables, l'élimination complète de la taxe sur la capital pour le secteur manufacturier, la création du Pacte pour l'emploi, la hausse du salaire minimum,

la signature de l?Entente de la mise en ?uvre du créneau d?excellence Tourisme de villégiature quatre saisons, l?agrandissement de l?usine Maître Saladier à Boisbriand et la consolidation de 84 emplois et création de 11 autres chez Pièces automobiles Raufoss Canada inc. à Boisbriand. « De par cette vision de développement économique, notre gouvernement fait preuve d?un grand leadership que ni Pauline Marois, par son perpétuel discours souverainiste, ou Mario Dumont avec son manque de vision, ne serait à même de réaliser. Je tiens à rassurer toutes les familles de la région que notre gouvernement travaille ardemment à ce que cette vision soit des plus fructueuses et au bénéfice de tous », de rajouter M. Whissell.

 

« La hausse de 0.50 $ du salaire minimum en vigueur depuis le 1er mai, témoigne de la volonté du gouvernement d?accroître l?incitation au travail dans un contexte où le Québec est confronté à une pénurie de main-d??uvre. Elle constitue également un moyen de lutter contre la pauvreté et l?exclusion sociale », a déclaré M. David Whissell. Le ministre a rajouté que, cette décision profitera à 254 000 travailleurs et travailleuses évoluant pour la plupart dans le secteur des services, soit le commerce de détail, l?hébergement et la restauration. Au Québec, on estime que près de 6 % des travailleurs sont rémunérés au salaire minimum.

 

Des mesures pour améliorer la qualité de vie

 

Sur le plan de l?amélioration de la qualité de vie des Québécois, le gouvernement n?a ménagé aucun effort. En éducation, d?importants travaux d?agrandissement seront réalisés cette année au Collège de Lionel-Groulx ainsi qu?au Centre de Formation du Transport routier de Saint-Jérôme, totalisant un investissement de plus de 13 millions de dollars. De plus, près de 19 millions de dollars ont été alloués aux différentes Commissions scolaires de la région des Laurentides, dans le cadre des programmes « Aide aux devoirs » et « Écoles en forme et en santé » ainsi que pour l?entretien des bâtiments et l?embellissement des cours d?école primaires et secondaires. « Les écoles constituent beaucoup plus que des lieux d?apprentissage ; ce sont de véritables milieux de vie. Plus nos établissements d?enseignement seront propres, attrayants et sécuritaires, plus nos jeunes et nos enseignants auront le goût d?y passer du temps, d?y réussir et d?y réaliser des projets », a expliqué le ministre Whissell.

 

C?est aussi avec le souci d?améliorer la qualité de vie des familles des Laurentides que plusieurs investissements pour le développement du sport et de l?activité physique ont vu le jour dans la région au cours des derniers mois. Notamment, la construction d?un Centre d?excellence sur glace à Boisbriand, d?un nouvel aréna à Mirabel, d?une piscine intérieure à Sainte-Anne-des-Plaines ainsi qu?une participation financière à l?organisation de la Coupe du monde de ski acrobatique au Mont-Gabriel. « Une bonne santé se développe au quotidien par l?adoption de saines habitudes de vie. Notre gouvernement l?a bien compris et n?hésite pas à prendre les moyens qui s?imposent afin d?offrir à la population des infrastructures de qualités pour la pratique du sport », a souligné M. Whissell.

 

Le ministre Whissell s?est dit particulièrement fier que son gouvernement soit intervenu sur le plan du développement durable en protégeant 225 km carrés des Hautes-Laurentides soit la Montagne du Diable à Ferme-Neuve, les Îles de Kiamika ainsi que la Vallée-de-la-Haute-Rouge. Toujours en matière d?environnement, la dernière session à l?Assemblée nationale a permis au gouvernement de déposer le projet de loi 92 qui vient clarifier le statut juridique de l?eau. « Avec ce projet de loi, nous posons les bases d?une action nécessaire à la pérennité de cette ressource et à la préservation d?un bon état écologique des plans d?eau du Québec. Nous établissons clairement les priorités du gouvernement du Québec quant à l?usage de l?eau pour assurer la santé, la salubrité, la sécurité civile et l?alimentation en eau potable. L?eau appartient aux Québécois », de dire le ministre. 

 

« Nous avons poursuivi le travail que nous avions entrepris dans la réfection de nombreuses routes provinciales avec un investissement historique de 222 millions de dollars pour l?ensemble du réseau routier de la région. Nous savons tous que nos infrastructures routières constituent un atout concret pour l?économie de notre région et est un patrimoine collectif précieux. Nous devons nous engager à l?égard de nos enfants et de nos petits enfants à leur léguer des infrastructures routières de qualité qui leur permettront d?évoluer dans une région prospère et performante », a expliqué le ministre responsable.

 

Le ministre Whissell a profité de l'occasion pour souligner l?excellente collaboration de M. Philippe Couillard pour l?avancement de plusieurs dossiers de la région tels que la construction du CLSC de Sainte-Thérèse, la construction du CHSLD de Sainte-Adèle, la mise sur pied du 12e GMF dans les Laurentides et le rattrapage historique pour les budgets en santé, pour ne nommer que ceux-ci.

 

« En terminant, je souhaite à tous les citoyens et citoyennes des Laurentides, une saison estivale mémorable et  je les invite à la prudence sur les routes du Québec », de conclure M. Whissell.