C’est la pleine lune

Envoyer Imprimer

En plus de contrler les ondulations des mares, la lune exercerait son attraction sur les eaux de notre corps. Nous sommes composs d'eau 80%. Si la mer subit les mares, il n'y a pas de raison pour que notre organisme n'en subisse pas aussi. Nous vivons alors des mini mares biologiques.

Parait-il que lon dort mal ces nuits-l, que les accouchements se multiplient et que pour certains, le jugement est altr.

Les lections municipales auront lieu le premier novembre, une veille de pleine lune.

Est-que notre satellite lunaire influencera le rsultat du scrutin, le taux de participation?

Mais je suis sr que si nous devons encore retourner aux urnes fdrales cet automne, le sang des lecteurs bouillera.  Les phases de la lune ne seront pas responsables de cette mare biologique, mais de la grogne occasionne par une lassitude aigue de dmocratie.