La Commission scolaire Rivière-du-Nord

Envoyer Imprimer
Moteur économique et moteur d'espoir
Mardi dernier la présidente de la Commission Scolaire Saint-Jérôme, madame Claudette Larivée et le Directeur général, M. Yves Sylvain, répondaient à une invitation de la Chambre de Commerce et d'Industrie locale.
Dans le cadre d?un dîner conférence regroupant plus de 80 membres, madame la présidente et le Directeur général ont procédé en tandem pour livrer un double message : oui la Commission scolaire est un partenaire économique de première importance et oui, avec de la persévérance et une bonne organisation on peut parler de réussite scolaire.
 
Madame Larivée a d?abord soulevé l'importance de la CSRDN comme acteur économique et social du milieu!  Monsieur Sylvain a ensuite profité du lutrin pour élaborer sur les notions de défi de la réussite et de la persévérance scolaire de nos jeunes! Puis madame la présidence, sous forme de conclusion a mis en évidence les perspectives d'avenir et la nécessité de travailler ensemble pour les atteindre.
 
Le directeur général M. Yves Sylvain, s?est dit choyé une fois de plus, encadré qu?il était par madame Dominique Toupin présidente de la chambre de Commerce et son homonyme de la Commission scolaire, madame Claudette Larivée
 
L'importance de la CSRDN comme
acteur économique et social du milieu
 
En 2006-2007 :
  • Nous desservons 28 000 élèves jeunes et adultes dont 22 000 au secteur primaire et secondaire de révéler madame Larivée en entrée de jeu.
  • Nous sommes la seule commission scolaire au Québec en croissance clientèle
  • Nous administrons un budget de 208 M$
  • Nous avons à notre emploi 4400 personnes à temps plein et à temps partiel : et sommes donc le premier employeur du territoire.
  • Nous achetons annuellement des biens et services pour 60700 000$
  • Nous favorisons les places d'affaires locales dans notre pointage d'appel d'offres. Nous vivons un fort renouvellement de personnel depuis quelques années et pour celles à venir : 75 nouveaux gestionnaires sur 130 depuis 4 ans et 500 nouveaux enseignants sur 1600. Un ralentissement significatif au niveau des gestionnaires mais une poursuite au niveau des enseignants.
  • Des coûts administratifs et de gestion les plus faibles de tout le secteur public, parapublic et municipal à 5 %.
  • Des investissements considérables dans les dernières années et celles à venir.
 
Dernières années :
ü       Agrandissement et rénovation de l'école Saint-Stanislas pour 6M$ avec une capacité d'accueil de 750 places;
ü       Agrandissement du Centre de formation professionnelle Performance Plus à Lachute de 6M$ avec une approche écologique d'hydro géothermie;
ü       Création d'une seule école secondaire dans Argenteuil à la Polyvalente Lavigne pour 1300 élèves avec 3,4M$ d'investissement dans l'école et plus de 1M$ en stationnement;
ü       Fusion du secteur de la formation générale adulte avec un pavillon Marchand à Saint-Jérôme et un pavillon le Parallèle à Lachute.
ü       Déménagement du Parallèle à l'ancienne école de secondaire 1e Mgr Lacourse au centre de Lachute avec 1M$ et demi en investissement
ü       Été 2006 : investissement de 1 100 000$ en laboratoire de 1e` cycle au secondaire pour toutes les écoles.
ü       Investissement accordé de 2M$ pour les laboratoires de 2e cycle au secondaire.
ü       Investissement de 2M$ CSRDN pour l'amélioration des espaces physiques de l'école secondaire Frenette : salle de rassemblement, rénovation du pavillon de musique et vestiaires modernes.
ü       Promoteur du programme Villages branchés avec toutes les municipalités pour 6M$ d'investissements conjoints.
ü       Téléphonie IP pour 1M$ à la CSRDN.
 
À venir :
ü       Annonce de la construction d'une école secondaire de 850 places à Mirabel, secteur Saint-Janvier pour 15,7M$ avec une contribution de 1M$ de la ville de Mirabel.
ü       Demande d'agrandissement du Centre d'études professionnelles Saint-Jérôme de 10M$ : attente d'une réponse positive pour avril 2007. Demande d'agrandissement du CFTR de 2,2M$, carte nationale : en attente d'une réponse positive en avril 2007. Achat annuel de 1M$ et demi par année en camions dans la région.
ü       Projet d'agrandissement du pavillon Marchand de 1M$.
ü       Création d'un centre intégré de formation à l'emploi pour la qualification à l'emploi et les métiers semi spécialisés.
ü       Mise en place d'un guichet unique de partenariat avec les entreprises de notre territoire pour les stages, le placement d'élèves à compter de 2007­2008.
ü       Salle André-Prévost : investissement de 115 000$ à l'été 2006 : rénovation des sièges, planchers et peinture.
 
 
Le taux de diplomation le plus bas
 
« Le défi de la persévérance et de la réussite »!
 
En deuxième partie d?exposé, M. Sylvain a souligné qu?à son arrivée à Saint-Jérôme en 2001, le conseil des commissaires lui a demandé de renouveler grandement l'organisation car malheureusement nous présentions un niveau de persévérance scolaire des plus préoccupants, pratiquement le plus bas au Québec avec 58 %. Nos résultats aux examens du MELS étaient également en deçà de la moyenne provinciale.
 
C'est dans ce contexte de défi majeur pour mieux réaliser la mission première de cette maison d'éducation que nous avons mené différentes actions.
 
  • Mise en oeuvre d'un premier plan stratégique CSRDN 2004-2007 : démarche de deux ans, méconnaissance de la réalité de nos résultats chez notre personnel, démarche de bas en haut de l'organisation.
  • Un ensemble d'orientations et d'axes d'intervention visant essentiellement trois résultats d'ici juin 2007.
 
  Nous sommes fiers de vous dire que nous avançons grandement sur ce plan :
Ø       Une persévérance scolaire dans la moyenne du Québec de la 1ere à la 4e secondaire : un gain énorme vers 68 % de diplomation. Une consolidation qui se réalise en 5e secondaire.
Ø       Une intégration des élèves en difficultés d'apprentissage au secondaire de 20 % avec une cible de 30 % désormais à 45 % en 2006-2007.
Ø       Des résultats aux examens du MELS en français, maths et sciences se rapprochant de la moyenne provinciale.
Ø       Des écoles de la 1ere à la 5e secondaire pour renforcer l'appartenance et la persévérance : une responsabilité de toutes les écoles désormais. Une École polyvalente Saint-Jérôme renouvelée et retrouvant une fierté méritée.
Ø       5 programmes régionaux au secondaire : football, meneuses de claques, musique, informatique, hockey, PEI.
Ø       Une première : création d'une ligue de football inter-écoles secondaires - investissement CSRDN
Ø       Le défi de l'Équilibre travail - étude : projet équité, résultats recherches_ Le PREL : actions 2006-2007.
Ø       Table Éducation Laurentides.
Ø       Le renouveau pédagogique : gérer nos impatiences et aller au-delà des stéréotypes.
 
En guise de conclusion
 
Les perspectives d'avenir!
« Seul, personne n'arrivera à relever le défi économique
des Laurentides et de la défavorisation ».
 
*       Malgré l'effervescence économique des Laurentides, notre territoire demeure fortement défavorisé : 11 écoles primaires, 2 écoles secondaires.
*       Nécessité à ce titre de rassembler nos énergies et nos actions avec vous et les autres partenaires du milieu.
*       II ne faut pas prendre pour acquis l'éducation de nos jeunes.
*       Un grand besoin de valorisation de l'éducation et de la formation professionnelle et technique.
*       Construire ensemble un partenariat éducatif fort pour nos jeunes.
*       Donner le meilleur de nous-mêmes pour nos jeunes.
*       Proposition de la CSRDN au MELS du premier DEP en entretien de véhicules hybrides et en entretien de véhicules électriques en collaboration avec le collège pour le volet technique.
*       Obtention de la carte permanente en électricité de construction au CEP.
*       Obtention de la carte permanente en assistance technique ne pharmacie.