Marc-André Morin inquiet des compressions

Envoyer Imprimer

Marc-Andr Morin et Nycole Turmel sopposent aux compressions la scurit de la vieillesse

linstar de la chef Nycole Turmel, le dput du Marc-Andr Morin (Laurentides-Labelle) est profondment inquiet quant aux compressions des rentes de la Scurit de la vieillesse envisages par le gouvernement conservateur.

Lors de son discours sur le projet de loi C-25 la Chambre des communes, M. Morin a soulign quil devient de plus en plus clair quon est mieux dtre riche et en sant que pauvre et malade sous la gouverne du premier ministre Stephen Harper. Selon le dput, le gouvernement conservateur nous amne sur le bord du gouffre : Jai de la difficult accorder de la crdibilit un gouvernement qui dit ses citoyens quils seront obligs dattendre deux ans de plus pour avoir leur chque de pension tout en signant un chque blanc Lockheed Martin pour des avions quon ne sait mme pas encore sils voleront. Je trouve a irresponsable. La chef no-dmocrate Nycole Turmel a dailleurs rencontr le lundi 30 janvier des reprsentants de lAssociation canadienne des individus retraits (ACIR) pour discuter des faons dont les ans seront touchs par les compressions envisages la Scurit de la vieillesse et pour trouver des moyens de sy opposer.

Les ans ne peuvent tout simplement pas faire confiance ce gouvernement, a soulign Mme Turmel. Alors que 250 000 ans vivent dans la pauvret, Stephen Harper compte faire en sorte quil devienne plus difficile pour les gens de prendre leur retraite dans la dignit. Cest tout simplement inacceptable.

La rencontre a permis dexplorer les consquences quauront les compressions la Scurit de la vieillesse quenvisage le gouvernement et de discuter de la faon dont les ans peuvent se protger.

Les conservateurs ont distribu 1,4 milliard $ en baisses dimpts pour les entreprises lan dernier, et maintenant ils affirment quil ne reste plus dargent pour les pensions de retraite, sest indigne Mme Turmel. Leurs priorits ne sont vraiment pas au bon endroit, et ce sont les ans qui en paient le prix.