Le mercredi 7 février

Envoyer Imprimer

        Non, je ne vous ai pas oubliés. J'ai tout simplement pris un peu de retard parce que je me suis épivardé dans la Capitale fédérale depuis vendredi dernier.  Faut dire que vous auriez probablement fait de même sachant que vous seriez en compagnie de Hélène Laporte de Val-Morin, Lisette Lévesque de Lachute, Jeannine Cossette de Terrebonne, Claire Lessard de Rosemère de même que Jocelyne Lavoie de Laval.  J'avais comme collègue masculin Michel Régimbald, également de Laval.  À vous de trouver le lien qu'il y a entre tous ces éminents personnages.  À demain.
 
 
Ce mercredi 7 février à
Michel Poirier dentiste presque retraité, Lily Prud'homme
et Sonia Paquette athlète recyclée en «CLDéiste»
 
Mais aussi en pensée.
Une autre série de réflexions!

PERLES de bacheliers
- Les dolmens étaient des espèces d'abribus postés tous les 100 mètres .
- L'histoire de Rome commence en 753 avenue Jésus-Christ.
- Les amazones étaient comme les femmes, mais encore plus méchantes.
- Comme Bonaparte, Jules César pouvait dicter plusieurs lettres à la fois, c'était un dictateur .
- Jeanne d'Arc voyait des apparitions invisibles.
- Au Moyen Age, la bonne santé n'avait pas encore été inventée.
- François 1er était le fils de François 0.
- C'est Richelieu qui fonda la Star Académy française
                                                                                        (envoi de Diane Piché)

Les projets sont les promesses que l'imagination fait au coeur.
Jean-Louis Vaudoyer  Romancier, poète, essayiste, historien d'art français (1883-1963)
Issu d'une lignée d'architectes, il fut très tôt porté vers les arts. C'est comme critique d'art et écrivain qu'il acquit sa notoriété auprès du grand public, collaborant à L'Écho de Paris ainsi qu'à plusieurs revues.  Auteur de romans et poèmes, plus proche dans sa manière de l'impressionnisme que du réalisme, il a laissé une ?uvre, où voisinent romans, poèmes et essais, et dans laquelle on retiendra : L'Amour masqué (1908), Suzanne et l'Italie (1909), La Bien-aimée (1909), La Maîtresse et l'amie (1912), Poésies (1913), Les Papiers de Cléonthe (1919), L'Album italien (1922), La Reine évanouie (1923), Les Délices de l'Italie (1924), Raymonde Mangematin (1925), Beautés de la Provence (1926), Rayons croisés (1928), Franges (1938), Peintres provençaux (1947), L'Italie retrouvée (1950), La Sicile (1958).
L'Encyclopédie au placard !
Le Conseil du bon roi Louis XV promulgue le 7 février 1752 un arrêté qui interdit purement et simplement l'impression et la diffusion des deux premiers volumes de 'L'Encyclopédie, dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers', oeuvre monumentale dirigée par Diderot et d'Alembert. Qualifiée de "matérialiste et athée" par les Jésuites, l'ouvrage est donc censuré. Les passages politiques et philosophiques sont jugés trop subversifs et "contaminés par l'esprit voltairien". Suite à cette décision, l'abbé de Prades, l'un des nombreux auteurs de l'Encyclopédie, devra se réfugier en Prusse.
 
Sacrée Emma
Gustave Flaubert est acquitté le 7 février 1857. Il sort vainqueur de son procès intenté pour outrage aux bonnes moeurs. Son roman 'Madame Bovary' peut paraître sans retouches. La liberté créatrice l'emporte sur les "culs pincés" de la France bien-pensante.
C'est Jennifer Jones qui joue ici le rôle de Mme Bovary
 
Victoire féminine
En 1922, Marie Curie est la première femme française élue à l'Académie de médecine. Compte tenu du nombre de voix favorables (64 sur 80), la chimiste tient sa revanche. Elle s'était en effet vue refuser l'accès à l'Académie des sciences en 1911. Certains membres s'étant opposés à l'entrée d'une femme et lui ayant préféré Edouard Branly (29 voix contre 28). A l'époque, ses adversaires lui refusant l'élection à l'Académie, considéraient qu'elle n'avait été que l'assistante se son défunt mari, Pierre Curie. L'élection du 7 février 1922 est donc une belle victoire pour Marie et une réelle avancée de la reconnaissance des valeurs féminines dans un univers machiste.
 
Début de la « Canne blanche »
C'est en 1931 que Mademoiselle d'Herbemont a remis officiellement une canne blanche à monsieur Amblard atteint de cécité. La presse internationale s'en fait l'écho, diffusant l'usage de cet instrument en province et à l'étranger. Cette généreuse donatrice a eu l'idée de cet "appendice" pour aveugle en observant le bâton blanc des policiers. En 1931 elle finance et distribue des milliers de cannes blanches aux non-voyants de France.