Changements à l’assurance-emploi

Envoyer Imprimer

La main-duvre de lindustrie touristique des Laurentides menace

Les modifications lassurance-emploi (AE) annonces par le gouvernement de Stephen Harper constituent une mauvaise nouvelle pour les travailleurs. Ces changements camoufls dans le projet de loi sur le budget (C-38) des conservateurs entreraient en vigueur ds juillet prochain.

Selon le dput Pierre Dionne Labelle Le gouvernement obligera les chmeurs, aprs une courte priode de prestations, accepter nimporte quel emploi dit "convenable" aux yeux de la ministre. Certains devront laisser tomber leur carrire, accepter une baisse de leur salaire jusqu 30% et voyager jusqu deux heures par jour, faute de quoi ils ne pourront plus recevoir de prestations dassurance-emploi. Cela nuira particulirement aux travailleurs saisonniers et aux industries rgionales, aux travailleurs statut prcaire ou contrat. Cest toute la main-duvre de lindustrie touristique des Laurentides qui risque dtre touche . Llu no-dmocrate ragit : Un chmeur qui perd ses prestations se retrouve vite fait sur laide sociale. Et cest encore les provinces qui vont payer la facture. Jamais il na t discut de ces changements en campagne lectorale. Les conservateurs ne se sont mme pas donn la peine de consulter les Canadiens ou les provinces avant dannoncer ces modifications arbitraires ! .

Pierre Dionne Labelle poursuit :  Les changements ne rglent pas le problme de fond du systme qui exige un nombre dheures travailles beaucoup trop lev, faisant en sorte que la plupart des Canadiens n'ont pas droit lAE quand ils en ont besoin. En fait, 60% des chmeurs qui ont cotis lassurance-emploi ny ont actuellement pas accs. Au NPD, nos priorits seront damliorer laccessibilit au rgime et de crer des emplois permanents et de qualit .