Skip to content

La15Nord.com

Imprimer Envoyer
Jeudi, 05 Avril 2007
La période d'inscription des camps de jour et des bases de plein-air arrive à grand pas. J'en suis à ma 16 année auprès des jeunes. J'ai roulé ma bosse dans les bases de plein-air et dans le milieu municipal et je crois être en mesure de vous faire quelques suggestions.
 
Camp de jour municipaux ou privés.
 
Il y a une nuance importante: les villes sont là pour vous donner un service et les camps de jour privés sont là quelques fois pour enrichir un ancien étudiant en loisirs ou autres qui est très compétent avec les chiffres et le marketing et très ordinaire au niveau du terrain et auprès de son équipe de travail.
 
Les villes ont un budget de sortie et de matériel souvent plus intéressant. De plus, les ratios animateur/enfants sont souvent plus élevés chez les compagnies privées, donc un moins bon contrôle. Habituellement les villes sont très rigoureuses dans leurs critères d?embauche. Donc c?est un pensez-y bien.
 
À vérifier si vous soulez envoyer vos enfants dans un camp de jour où les jeunes reviennent le soir à la maison.
 
 Le coût, le ratio animateur/enfant, la qualité des animateurs, âge et expérience, le type d?activités offertes, la baignade intérieure ou extérieure les sorties et le service de garde, transport en autobus sont des éléments à vérifier. Il est certain que les gens vont vous dire que leur endroit est le meilleur mais demandez leur de vous le prouver.  Par exemple ont-ils un code de vie, des règlements et surtout quel type de formation offrent-ils à leur employés. Si vous désirez offrir un endroit de qualité à votre enfant vous vérifierez ces éléments. Si malheureusement vous faites comme certains parents que vous voulez avoir une garderie pour l?été et que le plaisir de votre enfant vous importe peu, vous l?inscrirez n?importe où.
 
Les bases de plein-air
Le choix est énorme et la diversité des programmes est très intéressante. Vous devez vérifier quel type d?été votre enfant veut vivre, indien, cowboy, nautique, aventurier, etc Dans la majorité des cas les enfants dorment sur place et les séjours sont de 7 ou 14 jours.
 
Ensuite, le lieu doit être accessible en cas d?urgence. Moins de trois heures serait ma recommandation. Un des meilleur moyen de vérifier les détails concernant un endroit en particulier et aussi avoir un bon éventail de choix à faire est de visiter le site de l?association des camps du Québec http://www.camps.qc.ca/fr/index.html 
 
Si le camp est inclus dans leur liste, ils ont des règles très strictes à respecter pour garder leur privilège de faire partie de cette association. Naturellement les mêmes questions que pour les camps de jour se posent. En plus vous pouvez vous informer sur la qualité de l?hébergement, la proximité d?un hôpital et du menu qui sera servi à vos enfants. Un séjour dans une base de plein-air peut jouer ente 300 et 500$ selon la durée et la thématique du camp. Il faut savoir que leur coût d?exploitation est énorme, logement, nourriture, assurance, etc. La grande majorité des moniteurs qui travaillent dans les bases de plein-air sont très dévoués parce que l?ambiance de travail est très particulière et qu?ils ne font pas ce travail pour l?argent car le salaire n?est pas énorme.
 
C?est une expérience dont la grande majorité des enfants se rappellent toute leur vie. Cela vaut la peine de leur offrir ce type de séjour. De grâce ne profitez pas du départ de votre enfant pour quitter le pays en vacances.  C?est l?enfer pour les chefs de camps de vous rejoindre en cas d?urgence.
 
Soyez vigilant et offrez une période de camp à vos enfants. Ils vous en seront reconnaissants. N?oubliez pas de vous garder une petite période de vacance et passer du temps avec vos enfants, ils ont beaucoup plus besoin de leurs parents que d?un animateur.