Skip to content

La15Nord.com

Le camping d?hiver Imprimer Envoyer
Vendredi, 05 Janvier 2007

Bonjour à vous tous,
 
Pour cette première chronique plein-air de l'année, je vais tenter de vous initier au camping d'hiver.
Est-ce qu'il faut être fou pour pratiquer cette activité et est-ce que c'est ouvert à tous?
 
Ces deux questions me reviennent souvent.
 
La réponse est non il ne faut pas être fou pour la pratiquer. Malheureusement c'est encore non pour ce qui est question de son accessibilité pour tout le monde. Bien que ce soit possible pour pas mal plus de gens qu'on peut l'imaginer.

 

Il faut d?abord rencontrer trois conditions pour faire du camping d?hiver.
1 -Avoir un équipement adéquat
2 -Une température qui oscille durant la nuit entre -15, et -20.
3 -Avoir une petite dose de courage avec une forme physique acceptable.
 
Deux endroits offrent les possibilités d?une initiation adéquate.
 
Tout d?abord au Parc National d?Oka qui offre une nuit dans une tente prospecteur, avec un sac de couchage apte à résister à des températures de -25 à -30  (qu?on peut louer dans une boutique spécialisée).  On est tout près du chalet et des toilettes si c?est moins confortable que prévu.
 
Le parc National du Mont-Tremblant, offre également une location haut de gamme et à bas prix. Cette location comprend la tente, le sac de couchage, le brûleur et le bois. Et encore là, vous êtes à moins de un kilomètre du stationnement.
 
L?habillement : Le système de pelure d?oignons présenté lors de la dernière chronique est primordial.  Évitez de dormir avec le même linge que celui porté durant la journée. Si vous vous couchez au sec avec un bon sac de couchage, vous serez en sécurité. La qualité des bottes va de soi et surtout elles doivent être imperméables. Deux paires de mitaines seront très utiles parce qu?il est très difficile de faire sécher le linge. N?oubliez pas de bien couvrir votre tête.
 
Le campement : Afin d?éviter de marcher dans la neige et d?en étendre partout, il est sage de creuser un espace de la largeur de votre tente en plus d?un chemin qui conduit au site de feu que vous pouvez dégager aussi. Avec vos raquettes vous pouvez piétiner un petit chemin qui va de votre site jusqu?au chemin principal du camping. Vos déplacements seront ainsi plus agréables.  Au Mont Tremblant, il y a de la paille que vous pouvez étendre avant d?installer votre tente.
 
La nourriture : Évitez de vous compliquer la vie. Il y a des sachets de nourriture dans les rayons du surgelé à l?épicerie qui vous feront un excellent souper et surtout une seule cuisson. La nourriture déshydratée est aussi correcte mais la manipulation pour les premières fois est un peu difficile quand il fait froid. Évitez les boîtes de conserve. Faites-vous des sandwichs avant votre départ. Le gruau et le chocolat chaud sont très agréables pour le petit déjeuner. Enfin, apportez des noix, des fruits séchés, du pain pita et des barres énergétiques qui vous seront d?un grand secours pour pallier à la perte d?énergie.
 
Quelques trucs :
 
Ø    Téléphonez avant de vous rendre à l?un des deux sites, car ils sont très populaires auprès des groupes scouts et scolaires.
Ø    Évitez de boire beaucoup de liquide et surtout de l?alcool après le souper. Se lever à -20 durant la nuit pour aller à la toilette est très désagréable.
Ø    Par contre, si vous avez un petit goût de vous réchauffer le soir autour du feu, un bon verre d?hydromel chaud est toujours divin.
Ø    Le lendemain matin vos bottes seront très froides. Une paire de bas chauds est de mise et il y a des sachets de coussinets chauffants que vous pouvez mettre dans vos bottes ou dans votre sac de couchage durant la nuit.
Ø    Votre feu sera difficile à entretenir. Mettez-y un peu de paille dans le fond, il ne sera pas en contact direct avec la neige.
Ø    L?achat de guêtres évitera à la neige d?entrer dans vos bottes si celle-ci sont trop courtes (Voir Revue marche et randonnée p.38, édition hiver 2006).
 
Quelques beaux sites :
·  le parc du Mont-Tremblant,
·  celui de la Mauricie
·  et celui de la Jacques -Quartier, tous à moins de 3 h30 de route.
Bon camping
Éric Grignon