Please update your Flash Player to view content.
Leur fils est mort
Écrit par Gilles Bouvrette   
Jeudi, 08 Juillet 2010

Le parc aquatique de Saint-Sauveur vient de vivre en peu de temps deux décès.
Ces fâcheux évènements entachent, que nous le voulions ou pas une institution touristique qui fait la fierté des Laurentides.

Avons-nous vraiment droit à toute l’information? Nous ignorons encore les circonstances du décès de l’enfant de neuf ans qui semble t’il se serait noyé dans la piscine à vagues le 23 juin dernier lors d’une sortie scolaire.

Et maintenant que tout le monde essaie de démontrer que l’adolescent cardiaque âgé de 14 ans qui est décédé il y a 3 jours n’a pas reçu les soins immédiats lors de son malaise. Voilà que certains de mes confrères journalistes organisent sur la place publique un procès médiatique qui ternit la réputation du  Mont-Sauveur.

Bien orchestré par certains médias, nous avons eu droit à toutes sortes de réactions émotives et de témoignages accusateurs face aux secouristes, mais avons-nous vraiment eu la description exacte à la vitesse où tout ça se passait?

Pourtant sur le site du parc aquatique il est clairement indiqué sur des pancartes que certaines glissades ne sont pas recommandées aux personnes qui affichent un surpoids ou éprouvent des problèmes cardiaques.

Qui accuser?  Personnellement sachant que mon fils serait cardiaque, je ne lui aurais jamais donné la permission d’aller risquer sa vie en période de chaleur extrême!

Est-ce que l’ado a déjoué la surveillance des parents?

Je suis sûr que les parents sont inconsolables!  

 

Cette Semaine