Des étudiants de l’UQO et de la France dans les Laurentides

Envoyer Imprimer
   
        ? Dans le cadre de travaux de recherche en dveloppement local, une trentaine d'tudiants qubcois et franais visiteront divers organismes de la rgion des Laurentides. Cette recherche a pour but entre autre de mieux cerner l'impact de l'arrive massive des baby-boomers la retraite qui souhaitent quitter la ville pour s'installer en rgion.
 
   
cet effet, du 10 au 15 mars 2007, la rgion des Laurentides est le terrain d'une vaste enqute. Sous la responsabilit de six professeurs, les tudiants vont parcourir une bonne partie du territoire pour effectuer des entrevues avec des acteurs du dveloppement de la rgion.  Ils iront aussi la rencontre des rsidants dans les rues de Saint-Agathe, Val David et Mont-Tremblant pour raliser un sondage.
 
    Ce laboratoire de recherche, dvelopp conjointement par les professeurs du programme de la matrise en dveloppement rgional de l'Universit du Qubec en Outaouais (UQO) et par ceux du Master en ingnierie du dveloppement local de l'Universit de Bretagne occidentale (Brest, France), a pour but d'valuer les rpercussions socioconomiques de l'installation dans la rgion des Laurentides, d'un nombre de plus en plus important d'urbains, en qute d'une vie nouvelle dans un environnement plus naturel et moins stressant.
 
    D?autre part, l?an prochain, une cohorte d'tudiants qubcois se rendra en France pour tudier, cette fois, l'impact du mme phnomne en Bretagne. Le croisement de ces recherches exploratoires devrait permettre de mieux cerner l'impact de l'arrive massive des baby-boomers la retraite, puisque beaucoup d'entre eux souhaitent quitter la ville pour s'installer en rgion.
 
    Soulignons que le choix de tenir ce laboratoire de recherche dans les Laurentides s'inscrit dans le projet de l'UQO de consolider son implantation, travers le Centre d?tudes universitaires des Laurentides (CEUL), dans la rgion des Laurentides. Le professeur Thibault Martin, coordonnateur du programme de la matrise en dveloppement rgional de l'UQO espre, d'ailleurs, tre en mesure d'offrir prochainement cette formation au campus de Saint-Jrme.
 
    En terminant, les changes depuis deux ans qui se droulent entre l?UQO et l?Universit de Bretagne occidentale Brest, en France s?inscrivent dans le cadre d?une entente interuniversitaire.