Le mercredi 27 juin

Envoyer Imprimer
Elle frappe même le bon monde
Rien de moins qu'une vraie carrière à Bell Canada.  Trente ans incluant des sessions comme formatrice de ce qu'on appelait à l'époque les «téléphonistes»  Puis toute jeune, elle a pris sa retraite.  Pour se rendre compte que c'était long une retraite à jouer au golf, se marier (avec Réjean «Jaspi» Paquin, au club de golf de Bonnie Brook (M. Perrin à l'époque), faire un peu de bénévolat et partiiper à quelques 5 à 7.
  Aussi, Solange St-Onge a repris du boulot pour voir du monde, jaser avec le monde.  Une première expérience au Bar-Haut (Mogli's) et un arrêt pour s'occuper de sa vieille maman.  Puis un vrai boulot à temps plein : responsable des réservations au Best Western de St-Jérôme. Au bout de six- sept ans, un cancer dans la bouche.  Vivement des traitements à l'Hôpital Notre-Dame de Montréal.  Octobre 2006, puis novembre. Le cancer semble sous contrôle mais la madame ne va toujours pas mieux.  Elle perd une trentaine de livres.  On finit par identifier le chancre : Solange a attrapé la C-Difficile.  Où ça?  Peut pas savoir.  L'hôpital dit que ce n'est pas chez eux?. Elle s'en est toutefois remise.  Le cancer est sous contrôle et «dame So» retrouve sa bonne humeur comme directrice des réservations au Best Western. Bravo !
Troisième sourire en 25 ans.
En 1982, c'est Karole Beauchamp qui inaugurait le salon de bronzage Solaris, juste en haut du resto 3 Lys. (Ça s'appelle maintenant le Vieux Shack). Un incendie vers 1993 dérange les plans d'expansion.  Christine Dubuc s'en porte acquéreure et déménage le commerce rue St-Georges près de la Quincaillerie Huot (aujourd'hui Tabagie aux 7 Jours et Banque Nationale). Un autre incendie.  Christine est rejointe par son conjoint et complice Alain Goyer.  On s'installe dans les ex-locaux de René Bérard Tapis, au 80 de la rue Legault qui deviendra la rue de la Gare.  Toujours dans le Centre-Ville de Saint-Jérôme. On ajoute un paquet de services : coiffures, épilage au laser, esthétique, massothérapie et surtout une agence de voyages : Vacances Thalaspa dans le réseau Carlson Wagonlit.  
15 ans plus tard, se pointent un petit groupe d'hommes d' affaires agrémenté d'une autre jolie femme : Nancy Maurice.
Le groupe fait des affaires d'or avec le Vieux Shack et le Shick.  On achète le commerce de Solaris et ses appentis.  Christine et Alain demeurent dans l'édifice avec l'agence de voyage qui va prendre beaucoup d'expansion ces prochaines semaines : Voyages de groupes à thèmes, congrès etc?  431-8233
L'agence de voyages va changer de nom.  Solaris (432-3888) va aussi changer de nom et apporter beaucoup de nouveautés.  Tout ça devrait se faire au début de l'automne.  Faut dire que les transactions ont été notariées, hier après-midi, mardi, sur le coup des 15 heures et quelque. C'est évidemment Nancy , la cinquième partenaire du groupe qui prend charge des opérations de Solaris.
Ce mercredi 27 juin à
 - Chrystian Richer, Jean Kavanagh, Yves Fortin de Assurances AXA,
Jean DeGarie lui- même,  Colette Quenneville (Yves Veilleux)
Pierre Dusseault (notre photo: un gars de Laval mais...),
Danielle Lavallée,  Sylvain Valiquette Loisirs de St-Adolphe
et Maurice Locas (1955), un jeune dont il faut se rappeler le nom
Un couple a de très mauvaises relations. Résultat: quand l'un a quelque chose à dire à l'autre, il le lui écrit sur un bout de papier.
Un soir, le mari remet un mot à sa femme:
 "S'il te plaît, réveille-moi à sept heures demain matin."
Le lendemain matin, le type se réveille.
Tiens? Elle n'est plus là.
-AAAAARRRRGGGGH. Il est dix heures passé.
Il trouve un bout de papier sur son lit:
 "Réveille-toi, il est sept heures!"
-------------------------------
 
Trois femmes s'épanchent sur leurs adultères respectifs
La première: -
 Non, je ne peux lui cacher toute cette vérité, je raconterais tout à mon mari.
La deuxième: - Quel courage !
La troisième: - Quelle mémoire!
-------------------------------
 
Le père divorcé depuis 15 ans dit à sa fille qui vient d'avoir ses 18 ans, donc majeure: Élisabeth voici le chèque de pension alimentaire à remettre à ta mère. Tu lui diras qu'enfin c'est le dernier!! ET à ce moment là, regarde bien sa tête !!!
Elisabeth se rend chez sa mère et exécute point pour point le message de son père.
La mère, sans hésitation, réplique en disant à sa fille:
Vas voir ton père et dis lui que je le remercie beaucoup, dis lui également qu'il n'est pas ton père et regarde bien sa tête à ce moment là!!!
 
 le vendredi 9 juin 1995, on lisait
En hommage à  Huguette et Raymond Pilon
Le Conseil municipal de Bellefeuille a sanctionné hier soir le programme d'une cérémonie spéciale entourant les funérailles de Raymond Pilon, maire de Bellefeuille pendant 23 ans et de son épouse Huguette décédés tragiquement samedi soir. On peut offrir des sympathies à leurs trois filles Lyne, Carole et Dany de même qu'à leur très nombreuse famille cet après-midi à partir de 14 heures au Salon Desrosiers de la rue deMartigny à Saint-Jérôme. Demain, jeudi, les cercueils quitteront le Salon à 13 h 30 en direction de l'église Notre-Dame de la Salette à Bellefeuille, boulevard de La Salette. Pendant toute la  cérémonie co-célébrée, la rue de LaSalette sera fermée à toute circulation entre les rues Paul et la rue des Lacs. Les stationnements de l'Hotel de Ville et de la Caserne seront aussi réservés.  Le véhicule de service des incendies de Bellefeuille servira de landeau de fleurs et des voitures de la Régie de Police ouvriront et fermeront le cortège. Tous les employés municipaux de Bellefeuille formeront une haie d'honneur à l'extérieur et à l'intérieur de l'église. Les conseillers sont désignés pour passer la quête et le maire M. Gaston Laviolette prononcera le discours d'adieu à ces éminents ex-citoyens
 
Écrire, c'est une façon de parler
sans être interrompu.
Jules Renard . Ecrivain français février 1864 - mai 1910)
C'est entre 1887 et 1889, alors qu'il vivait dans la misère, qu'il écrit 'Les Cloportes', première version de son célèbre 'Poil de carotte' qui ne sera publié qu'après sa mort.
Mais d'autres romans comme 'L'Ecornifleur', ou des pièces de théâtre telles 'Le Vigneron dans sa vigne', lui apportent le succès.
Les mutins du Potemkine
Après l'exécution d'un marin par un officier, les hommes du cuirassé russe Potemkine se mutinent le 27 juin 1905 et hissent le drapeau rouge en rade de Sébastopol. Ils gagnent alors le port d'Odessa. L'émeute se propage aux autres ports russes, se soldant, avec l'intervention de l'armée, par des centaines de morts. Les marins du Potemkine se rendent aux Roumains qui, en reconnaissant les motivations politiques de leur geste, leur évitent l'extradition.
-------------------------------------
Barricade d'art
Un embouteillage monstre paralyse plusieurs heures les abords de la rue Visconti à Paris le 27 juin 1962. Le responsable est un entassement - une "barricade" - sur près de 3,80 mètres de 240 bidons de pétrole. C'est l'oeuvre de l'artiste d'origine bulgare Christo. Il semble qu'il ait voulu dénoncer la construction l'année précédente du mur de Berlin. Le choix de Paris, ville de barricades par excellence, s'est imposé à lui.
-------------------------------------
Adieu la Deuche
Le 27 juin 1990, Citroën arrête la production de la 2 CV, dont 3.860.000 exemplaires ont été fabriqués depuis sa présentation en 1948. C'est la fin de la "Deudeuche", de la "Deux Pattes", elle passe désormais dans la catégorie des voitures de collection. Remarquable succès populaire, elle est le symbole de la démocratisation de l'automobile en France.