Le lundi 6 août

Envoyer Imprimer
L'industrie privée travaille le dimanche
Ça m'a impressionné, hier dimanche, d'apercevoir ces mastodontes qui s'activaient sur le chantier du bassin pour l »épuration des eaux de Saint-Jérôme, secteur Bellefeuille. Pas la machinerie comme les messieurs qui les activaient. Ce ne sont sûrement pas des «deux de pique» qui sont capables de manipuler une immense grue, de très longs camions (de vrais chauffeurs !) et ces éléments technologiques qu'on mettait en place pour que ça bouge en ce lundi.  Il faisait sûrement beau pour ces gars-là aussi et c'était dimanche pour eux aussi.  Pourtant ils travaillaient. Parce que c'est payant? Je n'ai rien contre ça.  Tu es compétent, responsable et travaillant. Bingo et chapeau.
 
Ce lundi 6 août à
Jean-Marc et Suzanne Gratton,
Ronald Malette, pour de vrai cette fois
Michèle Céclier «échevine» du quartier St-Antoine (ce serait au moins la 14e selon les propos du journaliste Mathieu Locas
Mohammed Aboul Enein, un Optimiste jérômien convaincu
Le  Diamant                      
Le diamant ou encore "pierre de réconciliation" s'offre en avril, et fait partie des cadeaux qui apaisent les malentendus et les rancoeurs au sein d'un couple.
On peut savoir si une femme est pure et honnête, si elle ne réagit pas quand on lui pose un diamant sur la tête alors qu'elle dort (Paris).
On se protège des cauchemars en portant au bras gauche à même la peau un diamant.
Cela préserve aussi d'un empoisonnement, des coliques ou encore de la peste.

Le BaBillard du jeudi 3 août 1995

Même le maire n'est pas au courant
J'ai posé la question à M. Yves St-Denis, mardi matin: ?Est-ce que les Jérômiens devront ériger un barrage sur la 15 bientôt?. En exemple, je citais quelques pêcheurs de la Gaspésie qui alertent les télévisions et autres médias nationaux en bloquant la 132 en période d'affluence touristique.  Des syndiqués de la M.I.L. Davie obtiennent une promesse de quelques 60 M$ de contrats de la bouche de M. Paillé, ministre du MICST après un défilé devant ses bureaux de Québec.  On ne parlera pas de ?ca-nabis? même si le ministre Ménard s'est déguisé en cultivateur pour ?répondre à une urgence?. A Saint-Jérôme, il se passe quoi, M. St-Denis?
ON CHERCHE DU TERRAIN
Dimanche dernier, un promoteur m'appelle pour me souligner qu'il avait conversé sérieusement avec le représentant d'un grand magasin qui se cherche un emplacement pour une bâtisse de 40,000 pieds de superficie. De préférence en bordure de l'Autoroute 15.  Et ce n'est pas le Club Price. Le monsieur en question s'informe alors du dossier des bretelles de la rue Brière.  Vous connaissez le problème!
J'ai donc entrepris quelques démarches. M. Gauthier de la SODESJ et M. Verville de la municipalité sont en vacances. Est-ce que M. le pro-maire est au courant? Non. Pas du tout. M. St-Denis précise que M. le ministre Chevrette a récemment nommé quelqu'un pour présider la séance d'audiences publiques en marge des ?bretelles et de l'axe est-ouest?. ?Ce qui ne va pas l'un sans l'autre dans l'esprit du Gouvernement de préciser M. St-Denis.  De toutes façons je dois rencontrer Daniel (M. Paillé) vers le 21 août je crois,  et on va éclaircir le tout?.
Une blonde emprunte  $5000.00
Une blonde entre dans une banque à New York et demande un prêt.
Elle explique qu'elle se rend en Europe deux semaines pour affaires et a besoin d'emprunter 5.000 dollars.
L'agent dit que la banque aurait besoin d'une garantie pour ce prêt.
La blonde tend alors les clefs de sa Rolls Royce flambant neuve. La voiture est garée devant la banque, la blonde a les papiers, les titres et tout est en règle.
La banque accepte de prendre la voiture en gage pour le prêt.
Dès qu'elle est sortie de l'agence, le directeur et ses agents éclatent de rire :
" C'est bien une blonde, pour laisser une Rolls de 250.000 dollars en gage d'un emprunt de 5.000 dollars.. "
Un employé se charge ensuite de garer la voiture dans le garage souterrain de la banque.
Deux semaines plus tard, la blonde revient : elle rend les 5.000 dollars et les intérêts, qui se montent exactement à 15 dollars et 41 cents.
Le banquier dit alors:
" Mademoiselle, nous sommes très heureux d'avoir fait affaire avec vous et cette transaction s'est fort bien passée, mais nous sommes un  peu perplexes. Pendant votre absence, nous avons procédé à des vérifications à votre sujet et nous avons découvert que vous étiez multimillionnaire. Pourquoi cet emprunt de 5.000 dollars ? "
La blonde répond :
" A quel autre endroit de New-York puis-je garer ma voiture deux semaines pour 15 dollars et 41 cents et m'attendre à la retrouver à mon retour.
On dit souvent que les blondes sont des connes... mais
« En politique le choix est rarement entre le bien et le mal,
mais entre le pire et le moindre mal ». 
Nicolas Machiavel,  homme politique et philosophe italien
(Florence 3 mai 1469 - 21 juin 1527)
Secrétaire de la Chancellerie des Dix de Florence, il mène fr nombreuses missions diplomatiques dont la délicatesse est à la mesure des incessants renversements d'alliances. Il se rend ainsi en France, auprès du Saint-Siège, auprès de César Borgia, dont il mesure alors toute la fourberie. Mais la république s'effondre bientôt, et le retour des Médicis au pouvoir sonne aussi le glas de sa carrière. Torturé, jeté en prison, il est contraint à l'exil. C'est alors qu'il écrit 'Le Prince', dans l'espoir d'un retour en grâce dans sa ville natale, ce qui se produit effectivement. Contrairement aux idées reçues, Machiavel était loin d'être un cynique ayant rédigé un 'manuel à l'usage des tyrans'. Son but est de dévoiler le pouvoir dans sa nudité, et de s'interroger, non pas sur ce qu'un Etat devrait être, mais sur ce qu'il est en vérité, ce qui constitue à l'époque une innovation
Libertador
Simon Bolivar entre dans Caracas, sa ville de naissance, en libertador et se fait proclamer dictateur le 6 août 1813. Rallié à la junte qui déclenche l'insurrection d'Amérique latine contre l'Espagne napoléonienne, son rêve est de constituer un Etat fédéral sud-américain. En 1826 au congrès de Panama il échoue. On lui reproche une dérive dictatoriale. Les vastes territoires libérés sous son impulsion se fractionnent en de nombreux Etats. En son honneur, le Haut Pérou décide dès 1825 de prendre le nom de Bolivie.
 
Une femme traverse la Manche à la nage
Gertrude Ederle, américaine de 19 ans, est la première femme à traverser la Manche à la nage. Elle réalise l'exploit, entre le cap Gris-Nez (Pas-de-Calais) et Kingsdown, en 14 heures et 31 minutes le 6 août 1928, battant ainsi tous les records.
 
La Mostra
Vingt-neuf films sont "en compétition" au premier festival du cinéma de Venise : la Mostra le 6 août 1932. Intégré à la biennale d'art, aucune récompense n'est prévue pour cette manifestation. Mussolini se félicite de la chose. Il espère mettre l'art au service du fascisme italien. La mort du dictateur ne trouble en rien la tenue de ce festival. Il regagne juste la liberté dont il rêvait.
 
Début de l'ère atomique
Une forteresse volante américaine (le B 29 Enola gay) largue une bombe atomique sur la ville japonaise d'Hiroshima le 6 août 1945, la détruisant à près de 70 %. Explosant à 300 mètres d'altitude, elle cause la mort de 75.000 habitants et en blesse 90.000. Trois jours plus tard, une seconde bombe atomique atteint la ville de Nagasaki, faisant 40.000 morts et autant de blessés. Le 2 septembre, le Japon capitule. Le monde entre dans l'ère atomique avec fracas, ère qui repousse encore les limites de l'horreur. Les morts dues aux radiations depuis cette date sont difficilement chiffrables.
 
Bye bye Babylon
Colonisée dès le XIe siècle par les Arawaks, l'île de la Jamaïque obtient son premier nom de baptême : Xamayca (la terre du bois). Annexée 400 ans plus tard par l'Espagne durant la campagne de Colomb, qui en fera le domaine privé de sa famille, l'île voit, au fil des années, tous ses autochtones décimés. Ce sont alors les esclaves noirs, capturés par les Espagnols à la fin du XVIe siècle, qui vont peupler cette terre, bien vite conquise et placée sous le joug de l'empire britannique en 1670. Plaque tournante de l'esclavage, la Jamaïque va être le théâtre de nombreux conflits, lesquels vont encourager l'Angleterre à lâcher prise, rendant son indépendance à la Jamaïque le 6 août 1962 dans le cadre du Commonwealth.