Projet ACCORD dans les Laurentides

Envoyer Imprimer
Le ministre du Travail et ministre responsable de la région des Laurentides, M. David Whissell, a procédé aujourd'hui à la signature de l'entente de mise en ?uvre de la stratégie et du plan d'action du créneau d'excellence Aliments et mets préparés de la région des Laurentides, au nom du ministre du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation, ministre du Tourisme et ministre responsable de la région de Montréal, M. Raymond Bachand et du ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation et ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches, M. Laurent Lessard.
Le président de la Conférence régionale des élus (CRÉ) des Laurentides, M. Marc Gascon, le président du comité régional ACCORD des Laurentides, M. Charles-Alain Carrière, ainsi que le nouveau directeur exécutif, anciennement président, du comité de créneau Aliments et mets préparés, M. François Archambault, ont signé l'entente pour la région. Outre MM. Gascon, Carrière et Archambault, le nouveau président du comité de créneau Aliments et mets préparés des Laurentides, M. Marc Montour, était également présent à la conférence de presse.
 
La stratégie présente la vision que s'est donnée la région pour le développement de ce créneau c'est-à-dire « d?ici 2010, l'industrie des aliments et des mets préparés de la région souhaite structurer son système de production afin qu'en 2015, la région des Laurentides soit établie parmi les chefs de file de ce créneau ». Pour ce faire, les partenaires entendent miser, entre autres, sur la nouveauté et la variété de produits. Le plan d'action décrit les projets et les actions à poser au cours des prochaines années afin d'atteindre les objectifs de développement fixés par le comité.
 
« Près d'une centaine d'entreprises et quelque trois mille travailleurs et travailleuses de la région des Laurentides sont impliqués dans le secteur des aliments et des mets préparés. D'ailleurs, la région des Laurentides se classe au troisième rang, après Montréal, quant au nombre d'emplois générés par ce secteur. La demande pour ces produits croît rapidement, le potentiel d'expansion de l'industrie est élevé et une part de plus en plus importante de la production est destinée à l'exportation. La concrétisation de cette entente de mise en ?uvre permettra à la région de renforcer la compétitivité de ses entreprises et d'améliorer leur position sur les marchés internationaux », a fait savoir le président du comité régional ACCORD, M. Charles-Alain Carrière.
 
« Les partenaires de l'industrie des aliments et des mets préparés se sont fixés quatre objectifs. D'abord, accroître de 46 % à 56 % la part des entreprises desservant les marchés hors Québec et de 30 % à 40 % pour les marchés hors Canada. Ensuite, augmenter de 15 % les effectifs consacrés au contrôle de la qualité et à la recherche et au développement. Enfin, réaliser des immobilisation d'une valeur de50 M $ de 2007 à 2010. Pour relever ces défis, les partenaires comptent s'appuyer sur la collaboration, l'innovation et l'exportation », a souligné le président du comité de créneau Aliments et mets préparés, M. Marc Montour.

Pour sa part, le président de la CRÉ des Laurentides, M. Marc Gascon, a mentionné que « cette entente s'inscrit tout à fait dans les orientations de la CRÉ qui souhaite assurer et soutenir le développement de la région des Laurentides en appuyant la mise en ?uvre du créneau d?excellence des aliments et mets préparés».
 
« La démarche ACCORD repose sur la capacité d'une région à innover, à s'adapter en permanence, à se mobiliser et à se démarquer dans des domaines spécifiques d'excellence. C'est exactement la voie sur laquelle se sont engagés les membres du comité de créneau Aliments et mets préparés. Ceux-ci ont bien perçu le potentiel de croissance de leur créneau et ont décidé de se prendre en main pour assurer l'avenir de leur industrie. La mise en ?uvre de leur plan d'action, soutenue par le gouvernement du Québec, va contribuer à la réalisation de projets concrets pour la région des Laurentides », a déclaré le ministre David Whissell.
 
L'entente de mise en ?uvre s?inscrit dans le cadre du projet d'Action concertée de coopération régionale de développement (ACCORD). Cette démarche a été menée par les partenaires régionaux de concert avec le gouvernement du Québec. Elle est le résultat des travaux pilotés par un comité de créneau réunissant les leaders de l'industrie des aliments et des mets préparés, sous la responsabilité du comité régional ACCORD.
 
La signature de cette entente confirme les engagements pris par le gouvernement du Québec dans sa Stratégie gouvernementale de développement économique. La stratégie mise sur le projet ACCORD et les créneaux d'excellence pour assurer le développement de régions dynamiques, innovantes et compétitives à l'échelle mondiale. Le gouvernement s'est donné comme objectif, d'ici 2010, de conclure avec ses partenaires économiques régionaux 35 ententes de mise en ?uvre pour le développement d'autant de créneaux d'excellence. À ce jour, vingt-cinq ententes de mise en ?uvre ont été signées ou sont en voie de l'être. Au total, quatorze régions ont signé ou déposé un plan d?action pour au moins un de leurs créneaux.
 
« Grâce à leur désir d'innover et à leur ténacité, les entreprises et organismes de la région des Laurentides ont su relever le défi que le gouvernement du Québec leur a lancé. Ils se sont engagés dans un vaste processus de concertation pour se donner une vision stratégique commune en matière de développement économique. Ce sont des initiatives comme celle-ci qui permettront aux Laurentides, et à tout le Québec, de réaliser leur plein potentiel économique, », a conclu le ministre David Whissell.