Création du FIER Carrefour-Capital

Envoyer Imprimer

12 M$ en capital de risque pour les

 entreprises de la région des Laurentides

 Création d'un premier fonds d'intervention économique régional (FIER), soit le FIER Carrefour-Capital.

? De passage jeudi dernier dans la région des Laurentides, le ministre du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation, monsieur Raymond Bachand, accompagné du député de Groulx, monsieur Pierre Descoteaux , a annoncé la création d'un premier fonds d'intervention économique régional (FIER), soit le FIER Carrefour-Capital.

 « La croissance des investissements privés est cruciale si l'on veut réussir à développer pleinement le potentiel économique du Québec. FIER Carrefour-Capital est un bel exemple du dynamisme de la région des Laurentides.  La mise en place de ce nouveau levier économique témoigne de façon éloquente de l'importance de la mobilisation des gens d'affaires pour assurer la prospérité et la richesse des régions », a déclaré le ministre Bachand

« Avec le FIER Carrefour-Capital, la région continuera de développer ses créneaux de marché. Les entreprises d'ici doivent se positionner au c?ur de la nouvelle économie en effervescence et garantir ainsi leur avenir économique », a indiqué le député d'Argenteuil et responsable de la région des Laurentides, monsieur David Whissell.

 « Ce partenariat donne à des entreprises la possibilité de mener à bien des projets de développement qu?elles n?auraient pas les moyens de réaliser seules. Dans ce contexte, le gouvernement du Québec entend appuyer le dynamisme qui se manifeste dans les régions afin de créer des emplois et de consolider les économies locales », a précisé le député de Groulx, monsieur Pierre Descoteaux.

Ce nouveau fonds de capital de risque desservira la région des Laurentides. Il vise à favoriser l'émergence, le développement et la croissance d'entreprises.  Il est doté d'une capitalisation totale de 12 M$, dont le tiers, soit 4 M$, provient d'investisseurs privés.

La gestion du Fonds sera assurée par un conseil d'administration composé des membres investisseurs, notamment messieurs Antoine Clermont, Pierre McMaster et Pierre Breton, ainsi que monsieur Charles Le Borgne de la Société de développement économique Thérèse-De Blainville (CLD).
 
Monsieur Antoine Clermont, président du conseil d?administration du FIER Carrefour-Capital, a tenu à souligner la collaboration des intervenants régionaux. « Nous avons pu créer ce fonds avec l?aide de la CRE et des CLD des Laurentides, en particulier de la Société de développement économique Thérèse-De Blainville (CLD). Nous avons mis à profit un site Internet créé par les CLD, le www.carrefour-capital.com, où sont proposées diverses sources de capital de risque », a-t-il mentionné.
 

 IQ-FIER, une filiale d'Investissement Québec, joue un rôle essentiel dans la mise sur pied et l'administration des FIER. Elle a le mandat d'accréditer chacun des fonds en mettant l'accent sur la gouvernance et les mécanismes de gestion. Rappelons que le gouvernement s'engage à souscrire, dans les fonds régionaux d'investissement, deux dollars pour chaque dollar investi par le milieu.

Le ministre Bachand a remercié les partenaires, qui ont rendu possible la réalisation de ce projet. « La création du FIER Carrefour-Capital démontre la volonté des gens d'affaires de mettre en place un levier de financement souple et adapté aux réalités régionales.  Grâce à ce Fonds, la région misera sur le potentiel des PME afin de leur permettre de prospérer de façon durable. Voilà l?approche que le gouvernement du Québec privilégie dans le développement des projets régionaux », a conclu le ministre Bachand.

On reconnaît messieurs Pierre Descoteaux ,député de Groulx, Raymond Bachand, ministre du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation et Antoine Clermont, président du conseil d?administration du FIER Carrefour-Capital.

l'agroalimentaire, des biotechnologies, de l'électronique et de l'optoélectronique, de l'environnement, des technologies et du transport. Les entreprises en croissance du secteur tertiaire seront aussi soutenues.  Le Fonds permettra d'appuyer des projets structurants et générateurs d'emplois. Il privilégiera particulièrement les secteurs de la fabrication manufacturière, de