Fédéral Allégements fiscaux

Envoyer Imprimer
Le gouvernement du Canada accorde des allgements fiscaux de porte gnrale aux particuliers, aux familles et aux entreprises
 
L'honorable Jim Flaherty, ministre des Finances, a prsent aujourd'hui l'nonc conomique de 2007 du gouvernement du Canada. Dans ce document, le gouvernement propose des allgements fiscaux de porte gnrale pour tous les Canadiens, dont une nouvelle rduction du taux de la taxe sur les produits et services (TPS).
 
 
Compte tenu du climat incertain de l'conomie mondiale, le moment est venu d'allger davantage le fardeau fiscal des Canadiens , a dclar le ministre Flaherty. La solide situation financire du Canada nous offre une possibilit dont bien peu de pays disposent, celle d'instaurer des rductions d'impt de porte gnrale qui renforceront notre conomie et qui laisseront plus d'argent dans le portefeuille des citoyens ordinaires.
 
Depuis qu'il est entr en fonction, il y a de cela 21 mois, le gouvernement a pris des mesures pour abaisser le fardeau fiscal global des Canadiens et des entreprises d'environ 190 milliards de dollars, soit son plus bas niveau depuis prs de 50 ans.
 
Au coeur de la srie d'allgements annoncs, on trouve une rduction additionnelle de 1 point de pourcentage du taux de la TPS qui entrera en vigueur le 1er janvier 2008. Cette mesure, qui s'ajoute une premire rduction annonce dans le budget de 2006, remplit le principal engagement lectoral du gouvernement. Pour les consommateurs, l'conomie totale dcoulant de la rduction de 2 points de pourcentage de la TPS s'tablira l'an prochain environ 12 milliards de dollars.
 
Les conomies personnelles seront importantes. Ainsi :une famille qui achte une habitation neuve de 300 000 $ conomisera 3 840 $ de TPS; -une famille qui investit 10 000 $ dans des travaux de rnovation conomisera 200 $ de TPS; -une famille qui dpense 30 000 $ pour l'achat d'une fourgonnette neuve conomisera 600 $ de TPS.
 
On conservera son niveau actuel le crdit pour la TPS, ce qui se traduira par des avantages de plus de 1,1 milliard de dollars par anne pour les Canadiens revenu faible ou modeste.
 
Le gouvernement propose d'autres allgements fiscaux pour les particuliers et les familles : Le montant personnel de base augmente 9 600 $ rtroactivement au 1er janvier 2007, et passera ensuite 10 100 $ le 1er janvier 2009. Cette mesure reprsente un allgement d'impt additionnel de 2,5 milliards de dollars en 2007 et en 2008.
Le taux le plus bas de l'impt sur le revenu des particuliers est rduit de 15,5 % 15 %, rtroactivement au 1er janvier 2007.
 
En 2008, pour les familles dont le revenu annuel est de 15 000 $ 30 000 $, l'allgement fiscal moyen dcoulant directement des mesures annonces dans cet nonc conomique s'tablira prs de 180 $.
 
En 2008, pour les familles dont le revenu annuel est de 45 000 $ 60 000 $, l'allgement fiscal moyen dcoulant directement des mesures annonces dans cet nonc conomique s'tablira prs de 400 $.
 
En 2008, pour les familles dont le revenu annuel est de 80 000 $ 100 000 $, l'allgement fiscal moyen dcoulant directement des mesures annonces dans cet nonc conomique s'tablira 602 $.
 
Le gouvernement propose aussi des mesures l'intention des entreprises canadiennes :
 Il rduira le taux gnral d'imposition du revenu des socits jusqu' 15 % d'ici 2012, en commenant par ajouter aux rductions dj prvues une nouvelle baisse de 1 point de pourcentage de ce taux en 2008.
 
Il rduit 11 % le taux d'imposition du revenu des petites entreprises compter de 2008, soit un an plus tt que prvu.
 
Nous commenons rduire l'impt sur le revenu des socits sur un horizon de cinq ans pour favoriser une plus grande croissance conomique et crer encore plus d'emplois , a dclar le ministre Flaherty. Nous amorons une nouvelle re pour les entreprises du Canada, au cours de laquelle celles-ci pourront compter sur une baisse constante et prvisible de leurs impts et planifier en consquence.
 
Grce ces rductions, le taux gnral fdral d'imposition du revenu des socits baissera du tiers entre 2007 et 2012, et il deviendra le moins lev des grands pays industrialiss.
 
Le gouvernement a aussi annonc qu'il prvoyait rduire la dette fdrale de 10 milliards de dollars de plus dans l'exercice en cours. Il aura ainsi rduit la dette de 37 milliards depuis son entre en fonction, ce qui correspond 1 570 $ par habitant du Canada.
Le ratio de la dette fdrale au produit intrieur brut (PIB) - c'est--dire le fardeau de la dette par rapport l'activit conomique - devrait passer sous la barre des 25 % d'ici 2011-2012, trois bonnes annes avant la cible initiale. Il atteindra alors son niveau le plus bas depuis la fin des annes 1970.
 
Si l'on tient compte de la rduction additionnelle de la dette prvue dans l'nonc conomique, la valeur totale des rductions d'impt accordes aux particuliers en vertu de l'allgement fiscal garanti augmentera 2,5 milliards de dollars d'ici 2012-2013.
L'nonc conomique de 2007 est disponible sur le site Web du ministre des Finances.