Espace vert au cimetière de St-Eustache

Envoyer Imprimer
La Ville de Saint-Eustache aménage
des aires de repos et de recueillement.

 
À l?initiative du Comité de l?Environnement et du développement durable, sous l?égide de son président, le conseiller Daniel Goyer, la Ville de Saint-Eustache entend créer, au cimetière de Saint-Eustache, un lieu vert propice au recueillement et à la détente.
 
Considérant que le cimetière de Saint-Eustache constitue un espace privilégié au coeur même du centre-ville, la Ville de Saint-Eustache souhaite, par ces aménagements, l?intégrer harmonieusement dans l?axe formé par la Promenade Paul-Sauvé et le sentier menant au moulin Légaré. Le plan d?aménagement prévoit notamment la création de six aires de repos entourées d?arbres et d?arbustes, et agrémentées de bancs publics et de poubelles, ces équipements bénéficiant d?une subvention de 9 000 $ du centre de tri Tricentris, étant fabriqués à partir des matières plastiques recueillies lors de la collecte sélective. L?allée existante du cimetière sera bordée d?arbres d?essence noble comme le chêne, tandis qu?un peu partout ailleurs, les lieux seront ombragés par des essences comme l?érable et le lilas japonais. Différents arbustes, dont des sorbiers et des rosiers, viendront compléter les plantations. Pour plus d?esthétique, la configuration des plantations a été planifiée en fonction d?ombrager toutes les allées du cimetière et de créer une zone d?isolement pour masquer les derrières des bâtiments des rues qui bordent deux côtés du lieu de repos.
 
Le cimetière intégré dans le circuit d?arboretum
La Ville envisage également d?inclure le cimetière dans le circuit d?arboretum qu?elle s?active actuellement à mettre sur pied. Rappelons qu?en vertu de ce projet, chaque parc d?envergure de la Ville se verra dédier une essence d?arbre particulière. Pour le cimetière, le choix de la Ville s?est arrêté sur l?érable. Ce sont donc jusqu?à dix essences d?érables différentes qui orneront les allées et les pourtours du cimetière.
 
Le projet d?aménagement du cimetière nécessitera des investissements de près de 32 000 $ de la part de la Ville, répartis sur deux ans. « Nous sommes extrêmement fiers de ce projet qui ajoutera à la solennité et à la noblesse de l?endroit. Ce faisant, nous ajoutons au patrimoine naturel et  travaillons à léguer un héritage vert de qualité aux citoyens, dans un cadre qui méritait grandement d?être mis en valeur», de dire M. Goyer.
 
 
Rappelons que l?intervention au cimetière a été priorisée à l?intérieur du programme annuel de plantation des arbres, en vertu duquel, outre les plantations réservées au cimetière, quelque 367 nouveaux arbres et 70 arbustes ont pu être plantés sur le territoire en 2006, pour un montant global de 71 200 $.