Êtes-vous un pro du recyclage ?

Envoyer Imprimer
Un concours pour inciter
les Eustachois à mieux recycler 
Désireuse de poursuivre ses efforts de sensibilisation en matière de recyclage, la Ville de St-Eustache lance une campagne publicitaire ludique fort originale, pour inciter les gens à encore mieux recycler.
 
Basée sur le très connu « Jeu des erreurs », la campagne  a été lancée dans le cadre d?une conférence de presse, en présence de M. Claude Carignan, maire de Saint-Eustache, de M. Daniel Goyer, conseiller municipal, président du Comité de l?environnement et du développement durable, de Mme Stéphanie Bouchard, directrice du Service des communications, ainsi que des représentants de l?organisme Tricentris, centre de tri.
 
Cette campagne non-conformiste a comme objectif d?informer les citoyens sur les erreurs les plus courantes commises par les adeptes du recyclage, qui nuisent au processus de tri des matières recyclables. Comme le souligne M. Goyer : « Nous souhaitons valoriser les bonnes pratiques environnementales plutôt que de critiquer les mauvaises, car, selon nous, les gens qui jettent au bac des objets indésirables, comme les sacs de plastique par exemple, le font souvent de bonne foi et ne réalisent pas qu?ils nuisent ainsi au travail de notre partenaire Tricentris ».
 
La campagne publicitaire, intitulée « Les pros du recyclage » paraîtra dans les journaux locaux, dans le prochain bulletin municipal le Courrier des hirondelles, sur le site Internet de la Ville www.ville.saint-eustache.qc.ca, ainsi que sur nos panneaux d?affichage. Elle sera subventionnée en grande partie par Tricentris, centre de tri, en vertu du programme « Amélioration de la performance », qui vise à promouvoir le concept de « recyclage total » auprès de la population du territoire, pour ainsi augmenter la quantité des matières reçues tout en améliorant sa qualité.
 
« Grâce à cette approche ludique, d?ajouter le maire Carignan, et en misant sur un jeu bien connu auquel la très grande majorité des gens ont déjà joué, nous sommes convaincus de susciter un très bon intérêt au sein de la population. De plus, ce concept nous permettra de montrer en images le «à faire» et «à ne pas faire», ce qui semble plus efficace que de tenter de l?expliquer rationnellement. Mieux encore, grâce à la simplicité du jeu, les participants pourront trouver les bonnes réponses même sans les connaître, en comparant les deux images. »
 
Le gagnant se verra remettre un prix d?une valeur de 500 $. Et, afin de contrer un préjugé qui a la vie dure en matière de recyclage, soit que les matières récupérées aboutissent dans les sites d?enfouissement, le prix, un ensemble-cadeau tout à fait original, sera composé exclusivement d?objets fabriqués à partir de matériaux recyclés.
 
Pour participer au concours, rien de plus facile : il faut consulter les annonces qui paraîtront dans le journal La Concorde du 8 novembre et L?Éveil du 18 novembre, le Courrier des hirondelles de décembre, et encercler les 9 erreurs les plus courantes commises par les citoyens qui recyclent. Faire ensuite parvenir les réponses au  Service des communications, 145, rue Saint-Louis, 4e  étage, Saint-Eustache, Qc J7R 1X9 ou par télécopieur : 450 974-5223 ou répondre via le site Internet : www.ville.saint-eustache.qc.ca .
 
Il est à noter que les indices permettant de trouver les réponses plus facilement seront disponibles sur le site Internet et dans les parutions où seront publiées les annonces du concours. Il va sans dire que les participants doivent être résidents de Saint-Eustache. Il n?y a pas de limite d?âge. Le concours prend fin le 8 décembre 2006. Un tirage au sort parmi les bonnes réponses sera effectué le 11 décembre prochain. Le gagnant sera invité à recevoir son cadeau dans le cadre d?une remise de prix à la Mairie de Saint-Eustache. En tant que «recycleur émérite », il se verra alors décerner  un diplôme symbolique : le «Bac?à lauréat».  Les règlements sur concours sont disponibles sur le site Internet. Soulignons que la campagne a été conçue par la firme Cactus Communications, sous la coordination du Service des communications.
 
Un record de participation pour la collecte des résidus domestiques dangereux
Dans un autre ordre d?idées, le président du Comité de l?environnement et du développement durable s?est réjoui de la participation grandissante des citoyens à la collecte annuelle des résidus domestiques dangereux. « Je constate que nos efforts pour conscientiser nos concitoyens à la nécessité de disposer, de façon responsable, des déchets de toutes natures portent fruits. La participation de plus en plus importante des citoyens à la collecte des résidus domestiques dangereux en est une preuve de plus. Il est clair à présent que la protection de l?environnement n?est pas une mode passagère, mais qu?elle s?inscrit aujourd?hui de façon permanente dans les valeurs individuelles et collectives des Eustachois. Tout ceci est extrêmement prometteur pour l?avenir », ajoute-t-il.
 
Un  nombre record de 869 foyers ont participé en 2006 à cette collecte, ce qui a permis de recueillir 26,6 tonnes de résidus domestiques dangereux. Fait important, plus de 90 % de ces produits recueillis seront, selon leur catégorie, recyclés ou réutilisés, tandis que les produits tels que les acides bases, pesticides, oxydants et médicaments seront détruits de façon sécuritaire, selon les normes environnementales. « Je souhaite rappeler à la population que les peintures (sauf aérosols), les pneus, les huiles usées et les batteries sont acceptés, tout au long de l?année, par certains commerces à grande surface de la région. Je conseille aux gens de se renseigner sur le service offert par le commerçant à cet égard, lors de l?achat de ces produits », mentionne M. Goyer.