D. Whissell: Manoir Pointe-Bleue

Envoyer Imprimer
Le gouvernement Charest confirme
son engagement
 
? Au nom du ministre de la Santé et des services sociaux, M. Philippe Couillard, le député d'Argenteuil et responsable de la région des Laurentides, M. David Whissell, est heureux d'annoncer que le gouvernement Charest a donné son accord à l'acquisition d'un terrain sur lequel seront érigées les nouvelles installations du Centre de santé et des services sociaux des Pays-d'en-Haut, soit sur le boulevard Sainte-Adèle, à l'intersection de la rue Sigouin, dans la ville de Sainte-Adèle.
 
Comme l'a expliqué monsieur Whissell, « il est prévu que ces nouvelles installations accueilleront d'ici trois ans le CLSC, un centre de jour ainsi qu'un centre d'hébergement et de soins de longue durée. Ce projet permettra de relocaliser les quelque 90 résidents du Centre d'hébergement Manoir-de-la-Pointe-Bleue, situé à Sainte-Marguerite?Estérel. Cet immeuble construit dans les années 30, qui était à l'origine un centre de villégiature, ne répond pas aux normes contemporaines en matière de soins de longue durée ».
 
Le terrain d'environ 27 000 mètres carrés, l'un des sept qui a été considéré pour ce projet, est acquis au coût de 1 153 000 $ par la Corporation d'hébergement du Québec, qui constitue le bras immobilier du réseau de la santé et des services sociaux. Le financement sera entièrement assumé par le ministère de la Santé et des Services sociaux.
 
« Cet investissement confirme la priorité qu'accorde le gouvernement Charest à la qualité de nos infrastructures et témoigne de sa volonté d'améliorer, l'accessibilité et la continuité des soins et des services de santé dans notre région », a mentionné le président de l'Agence de la santé et des Services sociaux des Laurentides, M. Gilles Madore.
 
« Depuis 2000, la direction du Centre d'hébergement Manoir-de-la-Pointe-Bleue souhaite déménager ses installations dans un nouvel édifice. Pendant trois ans, le gouvernement du Parti québécois et le député de Bertrand, Claude Cousineau en tête, ont, sans résultat, promis à maintes reprises de régler ce dossier. Il a toujours été dans les intentions de notre gouvernement de régler ce dossier. Je peux vous assurer que celui-ci nous tient à c?ur et que nous le mènerons à terme très bientôt. Cette annonce constitue une première étape cruciale vers la relocalisation du Manoir et est le prélude à l'annonce complète de ce projet tant attendu », a conclu le député