Les restaurateurs en désaccord avec la ministre Boulet

Envoyer Imprimer

LAssociation des restaurateurs du Qubec (ARQ) accueille ngativement lannonce faite par la ministre des Transports, Mme Julie Boulet, qui ritre son intention de rduire le taux dalcoolmie autoris pour conduire un vhicule automobile de 80 mg 50 mg par 100 ml de sang.

Bien que nous soyons contre la conduite en tat dbrit, nous croyons que la ministre fait une fois de plus fausse route avec cette mesure puisquelle rate sa cible. Plutt que de sattaquer au vrai problme de lalcool au volant, soit les rcidivistes et ceux qui conduisent avec un taux dalcoolmie suprieur la limite permise actuellement, le gouvernement pnalisera plutt toute une partie de la population qui boit de faon responsable et modre , affirme Franois Meunier, vice-prsident aux affaires publiques et gouvernementales de lARQ.

LARQ pense que cette mesure modifiera le comportement des consommateurs, qui sempcheront dornavant de boire ne serait-ce quune consommation au restaurant, de peur dtre traits comme des criminels en puissance. Cela aura un effet particulirement ngatif sur les performances financires des restaurants et long terme, sur lachalandage global.

LARQ croit plutt que lamlioration du bilan routier passe par une application plus stricte des rgles actuelles, par ladministration de sanctions plus svres pour les rcidivistes ainsi que par des contrles policiers plus frquents.

Selon le dernier bilan routier de la SAAQ, en 2007, les conducteurs ayant un taux dalcoolmie entre 51 mg et 80 mg ont t responsables de seulement 6 % de tous les accidents mortels o des traces dalcool ont t trouves, contrairement aux conducteurs accusant un taux dalcoolmie suprieur la limite permise actuellement, qui ont caus 82 % de ces accidents.