Demande d’enquête dans la construction

Envoyer Imprimer

Le gouvernement Charest tourne le dos aux maires, aux ordres professionnels, au syndicat des policiers de la SQ et aux procureurs de la Couronne du Qubec                     - Denise Beaudoin

La dpute de la circonscription de Mirabel, et porte-parole de l'Opposition officielle en matire de lois professionnelles, Mme Denise Beaudoin, sinquite du refus systmatique du premier ministre Jean Charest de rpondre lappel du milieu municipal, des ordres professionnels, du secteur policier et des procureurs, visant mettre sur pied une commission denqute publique sur lindustrie de la construction au Qubec. Je demande, moi aussi, de concert avec ces instances, la tenue dune telle enqute publique.

Tout le monde la souhaite tout le monde ?
Dernirement, ajoutant leur voix aux partis dopposition lAssemble nationale, plusieurs maires, le Syndicat des policiers de la Sret du Qubec et lAssociation des Procureurs de la Couronne du Qubec rclament grands cris une commission denqute publique sur les trs srieuses allgations de corruption, malversation, collusion dans le domaine de la construction au Qubec.

Et ils ne sont pas les seuls : en effet, lOrdre des ingnieurs du Qubec et lOrdre des architectes du Qubec entre autres, exigent leur tour une telle enqute. La moindre chose laquelle on peut sattendre, cest que le premier ministre du Qubec soit lcoute et entende le message. Or, encore une fois, il prfre se taire, se boucher les oreilles et refuser de sattaquer la racine du mal avec, pour malheureuse consquence, quil se trouve protger un systme corrompu. dplore Madame Beaudoin.

Denise Beaudoin est la porte-parole de l'opposition officielle en matire de Lois professionnelles