Denise Beaudoin face à la commission Bastarache

Envoyer Imprimer

IL FAUT DPLORER LABSENCE DE FEMMES LA COMMISSION BASTARACHE

La dpute de la circonscription de Mirabel, Me Denise Beaudoin, se montyre dsagrablement surprise par la dcision du juge Michel Bastarache de ne nommer que des hommes sur sa commission denqute charge de faire la lumire sur les allgations faites rcemment par lancien ministre libral, Marc Bellemare.

Ce choix malheureux du juge Bastarache mapparat non seulement incomprhensible mais inacceptable. Est-ce dire quil ny a aucune femme comptente pour siger une telle commission denqute? Cest non seulement dcevant mais injustifiable et anormal , a dclar Mme Beaudoin. La dpute estime quil existe autant de femmes que dhommes au parcours professionnel impressionnant. lvidence, limage publique qua voulu vhiculer un certain moment le gouvernement Charest au cours des derniers mois na pas port fruit : on se retrouve encore observer concrtement des situations qui ne refltent pas la ralit hommes-femmes au Qubec. En poste depuis trois ans, la ministre responsable de la Condition fminine, Christine St-Pierre, na visiblement pas lascendant ncessaire au sein du gouvernement pour faire valoir juste titre cette valeur dgalit , a conclu la dpute de Mirabel.