Les Sœurs de la Charité honorées

Envoyer Imprimer

Le dimanche 14 novembre dernier, lors de la messe de 10h30 en la cathdrale de Saint-Jrme, nous avons accueilli vingt religieuses, membres de la communaut des Surs de la Charit dOttawa.  Nous avons soulign 78 ans de travail de cette communaut dans notre ville de Saint-Jrme.

Mgr Donald Lapointe, vque auxiliaire, a prsid lEucharistie.  Il a lu un message de Mgr Pierre Morissette dont voici un extrait:

Au nom de lglise de Saint-Jrme, je vous dis, chres surs, notre gratitude et notre reconnaissance.  Votre dpart constitue, pour notre glise, un appauvrissement nouveau ajout plusieurs autres; de ce point de vue, il ny a pas lieu de se rjouir.  En pensant toutefois tout ce que vous avez ralis chez nous, notre cur ne peut tre que dans laction de grce. Sur Rachel Watier, suprieure provinciale, a prononc lallocution suivante:

Mgr Lapointe,
Mgr Daoust,
Chers paroissiens et chres  paroissiennes de St-Jrme,

Merci, Monseigneur, de me donner loccasion de vous adresser quelques mots de reconnaissance et de laisser monter la margelle de la mmoire les bons moments que nos Surs ont passs St-Jrme, en particulier dans cette belle paroisse et Ste-Marcelle.  Cest un bonheur de me faire linterprte de la Congrgation des Surs de la Charit dOttawa et des centaines de religieuses qui ont eu le privilge de travailler troitement avec vous.  On est de vieux amis puisque nous sommes arrives St-Jrme en 1932.

Si nos Surs ont trouv beaucoup de bonheur dans leur mission St-Jrme cest en grande partie cause des gens sympathiques et accueillants quelles ont rencontrs sur leur chemin.  Que ce soit lhospice en 1932, plus tard lhpital dYouville ou lAuberge de St-Jrme avec les personnes ges ou malades, que ce soit lAcadmie Lafontaine avec la belle jeunesse, aux ateliers ducatifs des petites toiles de 3 5 ans, la garderie de La petite acadmie Lafontaine, dans les uvres sociales, les immigrants et les diffrents foyers de la rgion, en pastorale paroissiale, les Surs ont toujours retrouv auprs de vous, des amies, des collaborateurs et collaboratrices qui paulaient la mission des religieuses.  Comme le dit si bien la chanson de Josh Groban: Vous avez t le vent sous nos ailes!  Merci davoir t l et davoir t le dynamisme de notre mission.  Heureusement, ni les distances, ni les annes ne pourront effacer le souvenir des jours heureux vcus avec vous tous et toutes St-Jrme.  Un auteur, Barrie, disait: Dieu nous fait cadeau de souvenirs afin que nous ayons des roses en dcembre.  Que de roses de toutes les couleurs nous aurons dans nos chambres!  Nous les avons rcoltes ici pleine brasses!

Quand on a connu beaucoup de bonheur dans un endroit - comme cest le cas ici il est dautant plus difficile de partir.  Nous partons le cur plein damiti, la tte pleine de souvenirs.  Drlement, nous ne partons vraiment pas.  Par vous, Mre Bruyre continue exercer le charisme de compassion auprs des pauvres, des malades, des personnes ges, des malades et des jeunes.  Partout, on recherche des curs aimants  et des oreilles attentives.  vous de reprendre le flambeau de notre fondatrice et de nous remplacer.  Merci davoir organis une si belle fte une belle dlicatesse qui sajoute tant dautres et qui rchauffent le cur pour  un autre 78 hivers.  Au nom de mes consoeurs, en mon nom personnel, veuillez accepter notre grande reconnaissance  et lassurance de notre prire.  Ce nest quun au revoir.

Aprs la messe, la Fabrique a offert un vin dhonneur.  Ensuite, le cur Daoust a invit dner les vingt religieuses prsentes, accompagnes de quelques marguilliers et de personnes qui les ont ctoyes.