Prix Henri-Decarnelle à Michel Brière

Envoyer Imprimer

Le Fonds de l’athlète des Laurentides rend hommage à Michel Brière

Dans le cadre de sa 8e remise de bourses, le Fonds de l’athlète des Laurentides a rendu hommage à M. Michel Brière, de Saint-Jérôme, en lui décernant le 4e Prix hommage Henri-Decarnelle, prix attribué à un athlète, un entraîneur ou un bénévole qui, par son travail, sa détermination et ses résultats exceptionnels, a marqué un sport ou l’organisation d’événements sportifs aux paliers provincial, national et/ou international et dont les réalisations ont enrichi et profiter à la région des Laurentides. Le Fonds honore notamment M. Brière pour l’ensemble de sa carrière dans le milieu de la boxe que ce soit comme athlète ou entraîneur.

À titre d’athlète, Michel Brière a débuté sa carrière de boxeur amateur, le 25 juillet 1967, dans les catégories légers et mi-moyens. En carrière, il a livré 109 combats, remporté 89 victoires et subi 20 défaites. Il fut tour à tour :

• Champion Gants d’argent en 1968
• Médaillé d’or lors des Jeux de la Scandinavie en 1971
• Médaillé d’or en 1972 en Allemagne
• Champion des Bermudes en 1973-1974
• Champion Gants dorés de 1970 à 1975
• Champion de l’Est du Canada en 1973, 1974, 1975
• Champion du Canada en 1975
• Champion de l’Amérique du Nord en 1975
• Médaillé d’argent aux Jeux des Pays de l’Est, à Berlin, en 1973

Au cours de sa carrière, il a boxé à deux reprises contre le légendaire boxeur américain Sugar Ray Leonard.

Michel Brière est également un éducateur et pédagogue de la technique du noble art de la boxe. Il a dirigé plusieurs écoles de boxe à Montréal, Mont-Rolland et Saint-Hippolyte. Depuis plusieurs années, il est l’entraîneur-chef du Centre régional des amateurs de boxe (CRAB) des Laurentides, situé à Saint-Jérôme, qui accueille mensuellement plus de 50 jeunes.

Il se distingue d’ailleurs par son implication et son dévouement auprès des jeunes décrocheurs de 14 à 17 ans. Les autorités judiciaires lui confient régulièrement par ordonnances de cour des jeunes délinquants de 15 à 20 ans pour supervision et réalisations de travaux communautaires.

Il fut le premier entraîneur du poids lourd national, le Jérômien Jean-François Bergeron qui fut cinq fois champions canadiens et médaillé d’argent aux Jeux Panaméricain en 1995.

Il est également un athlète accompli ayant participé près d’une dizaine de marathon et une quarantaine de triathlon à travers le Québec.

De 1980 à 1995, il s’est également impliqué soit comme bénévole, entraîneur ou administrateur dans une multitude d’organisations locales et municipales dans des disciplines telles que le soccer, le cyclisme, la course à pied et le ski de fond.

Il est membre du Comité de sélection des bourses du Fonds de l’athlète des Laurentides depuis ses débuts.

M. Brière rejoint Mme Carole Crevier (2008), Robert « Bob » Lacourse (2009) et Jeannine Marion (2010) à titre de récipiendaire de ce prestigieux prix. Les membres du conseil d’administration du Fonds de l’athlète des Laurentides offrent leurs sincères félicitations au nouveau lauréat.