Un policier "poète" réprimandé

Envoyer Imprimer

Un commissaire brsilien a tent d'apporter un peu de fantaisie dans son travail, en tapant son rapport en vers. Ses suprieurs n'ont pas apprci et lui ont rclam un rapport en "bonne et due forme".

Un commissaire de police des environs de Brasilia, au Brsil, a rdig rcemment son rapport en vers. Reinaldo Lobo a ainsi relat l'arrestation d'un voleur de motocyclette avec sa plus belle plume selon la presse brsilienne mercredi. Le rapport faisant trois pages, voici quelques passages du "pome".

"Le prvenu sest excus
de ce geste erron,
Quimporte sil tait larrire ou lavant
je sais que jai arrt sur le champ
ce type arrogant
qui en matire de dlit tait dbutant,
Jai dcid de faire mon rapport sous forme de posie
car je porte dans mon cur la magie
de celui qui aime la fantaisie
pour lutter pour la paix et pour la vie."

Une fantaisie que sa hirarchie n'a pas du tout apprci, lui demandant de rcrire un rapport en "bonne et due forme". Le policier, du commissariat de Riacho Fundo, situ 18 kilomtres de Braslia, s'est justifi sur son geste: "Bien que difficile, notre travail comporte un peu didalisme, un peu de fantaisie, une lutte pour un monde meilleur. Jai voulu transformer tout a en art, do lide de la posie", rapporte l'AFP. Un bien beau texte, o l'on oublierait presque qu'il s'agit d'un voleur de motocyclette...