Ville de Sainte-Adèle - Service de police

Envoyer Imprimer

Dans le dossier de lintgration de la police municipale la Sret du Qubec, il faut regarder les faits et non les motions. Il ne sagit pas daimer les verts au dtriment des bleus Il sagit de ne pas mettre la Ville de Sainte-Adle dans le rouge.

Or, le dossier des cots tel quanalys par la trsorire, la direction gnrale et les vrificateurs de la ville dmontre une augmentation substantielle des cots de la police municipale au cours des prochaines annes.

Les demandes syndicales mettent une pression la hausse trs importante et cela, excluant les cots associs la demande dun fonds de pension prestations dtermines et les cots associs la construction dun nouveau poste de police.

Par ailleurs, nous sommes convaincus quun fonds de pension prestations dtermines est trop lev pour nos moyens et que tel engagement mettrait la sant financire de la Ville de Sainte-Adle en pril. Toutes les municipalits qui ont consenti ce genre de rgime connaissent aujourdhui des dficits srieux et accablants. Il suffit de lire les journaux et les ditorialistes pour comprendre la gravit de la situation.

Une augmentation de taxe de plus de 10% - Non merci !
Voil la consquence directe du statu quo. Pour le conseil municipal, cest un non-sens et ce serait une dcision nettement irresponsable. Nous  avons tudi les deux options. Aprs avoir valu tous les aspects tels que la scurit publique, la qualit du service, la stratgie de couverture policire et le contrle des cots, nous estimons que la proposition globale de la Sret du Qubec reprsente de loin la meilleure solution.

Les avantages de cette proposition sont nombreux :

 Rduction des cots;
 Nouvelle synergie rgionale;
 Sauvegarde des emplois de nos policiers (qui travailleront Sainte-Adle);
 Accs lensemble des services, des quipements, des technologies et des quipes spciales;
 Globalement, une meilleure protection et couverture du territoire.

Pour toutes ces raisons, le conseil municipal prconise lintgration de la police municipale la Sret du Qubec.