JA slide show
 

 

Le présent imite souvent le passé...

Le passé prépare l'avenir !

Le village de la Chapelle

 
L'histoire du village
qui vit naître la ville
de Saint-Jérôme.

La tribune de la petite histoire

Les articles parues
à l'été 2004 dans le
Journal le Nord
de Saint-Jérôme

Le Train du Nord

L'histoire du Train du Nord
Sa construction
Son retour à St-Jérôme
Imprimer Envoyer
Écrit par Gilles Bouvrette   

Le troisième officiant fut le curé Étienne Blyth ( 1837-1840 ). Née en 1810 de parents irlandais, il reçut une éducation française. Ordonné prêtre en 1836, il fut quelques mois vicaire à Châteauguay et devint desservant à Saint-Colomban jusqu'à sa nomination à la cure de la nouvelle paroisse de Saint-Jérôme.
 
Il prodigua son ministère à la Chapelle jusqu'à l'été de 1839. Dès son arrivée, il ouvrit des registres paroissiaux. On dénote un premier baptême, celui d'une petite fille, en date du 23 janvier 1837.
Il fit construire la première église de la paroisse et le presbytère dans le site de l'actuel parc Labelle et il s'impliqua dans l'organisation des écoles élémentaires.

Il quitta Saint-Jérôme en 1840, fut curé de Sainte Anne-des-Plaines puis devint, après quelques mois, curé de Sainte-Martine où il demeura jusqu'en 1889. Il décéda le 3 août 1894 et fut inhumé à Sainte-Martine.
 

Pour en savoir plus voir Tribune de la petite histoire