JA slide show
 

 

Le présent imite souvent le passé...

Le passé prépare l'avenir !

Le village de la Chapelle

 
L'histoire du village
qui vit naître la ville
de Saint-Jérôme.

La tribune de la petite histoire

Les articles parues
à l'été 2004 dans le
Journal le Nord
de Saint-Jérôme

Le Train du Nord

L'histoire du Train du Nord
Sa construction
Son retour à St-Jérôme
Imprimer Envoyer
Train du Nord
Vendredi, 05 Janvier 2007

C'est avec une âme d'enfant que je me suis amusé à observer et photographier les différentes étapes de la construction du tronçon des 9.22 milles de voie ferrée séparant Blainville de St-Jérôme.

Je me suis inspiré des appels d'offres pour présenter les différentes étapes du travail accompli. 

Les étapes
L'objectif est de rénover 9,22 milles de voie ferrée simple entre Blainville et Saint-Jérôme pour que les trains de banlieue puissent circuler à des vitesses de 60 mi/h en toute sécurité.
 
Le nettoyage d'un circuit centenaire
 
  • Refaire la chaussée des onze (11) passages à niveau
  • Nettoyer tous les ponceaux et reprofiler tous les fossés latéraux; débroussailler l'emprise et déboiser lorsque requis.
  • Enlever le rail boulonné existant ( les rails ont été entreposés sur le site du garage et réutilisés,  voir photo)    Toutes les traverses existantes ont été enlevées. ( clause L'Entrepreneur en sera propriétaire et en disposera à sa guise en dehors de l'emprise.) 
  •    La voie ferrée, constituée de nouvelles traverses, de rails soudés et de tous autres matériaux neufs, fut refaite sur le lit compacté et nivelé. Les rails soudés est la nouvelle approche de construction suite   (voir plainte sonore cliquer ICI

 

  

 Des rails de ± 80 pi ont été rassemblés et soudés et par la suite installés sur les nouvelles traverses ( je n'ai pas d'images de l'opération)    Les rails ontt été soudés sur place par étincelage selon la norme AREMA.

Pour mieux connaitre ce procédé cliquer ICI
 
Des soudures aluminothermiques furent requises pour rabouter les longs rails ainsi que pour l'insertion des joints isolants collés (voir photos ci-dessous).
         
avant                                             après
 
  Ces rails ont été installés sur les nouvelles traverses, traînés sur un système de poulies par un tracteur.   
 
Les rails ainsi soudés ressemblaient à des spaghettis et étaient manipulés par une sorte de grue qui les posaient sur des étaux roués pour les étendre tout le long du parcours.
Avant de livrer la voie à l'AMT, l'entrepreneur a du vérifier les rails à l'aide d'une voiture de vérification par ultrason sur toute la longueur de la voie et selon les critères du CFCP.
 
Il a du également vérifier la géométrie de la voie à l'aide d'une voiture de contrôle de l'état géométrique de la voie.